Date: 31-05-2006 A la recherche du temps perdu par la Compagnie Tada d’après Marcel Proust, adaptation de Virgil Tanase et David Legras mise en scène de Virgil Tanase costumes de Doïna Levinta avec David Legras « Proust est quelqu’un dont le regard est infiniment plus subtil et attentif que le nôtre, et qui nous prête ce regard tout le temps que nous le lisons. Et comme les choses qu’il regarde sont les plus naturelles du monde, il nous semble sans cesse, en le lisant, que c’est en nous qu’il nous permet de voir ; par lui tout le confus de notre être sort du chaos, prend conscience et « nous nous imaginons » avoir éprouvé nous-mêmes ce détail, nous le reconnaissons, l’adoptons, et c’est notre passé que ce foisonnement vient enrichir ». André Gide On ne saurait mieux parler du plaisir qu’on éprouve à la lecture de A la recherche du temps perdu. C’est dans l’envie de prolonger ce plaisir et de le faire partager qu’est né ce spectacle autour de Marcel Proust. Un spectacle où les images du souvenir, « arbitraires », pour reprendre le mot de Marcel Proust, se réunissent selon la logique d’un puzzle merveilleux. Elles composent une atmosphère et s’emploient à expliciter une démarche, celle qui consiste à obtenir, par le mécanisme de la mémoire, un peu de « temps à l’état pur ». Or, se demande Marcel Proust, qu’est-ce qu’une œuvre d’art sinon cette façon de contraindre l’émotion à se plier aux règles de l’esprit ? L’acteur et le metteur en scène s’y emploient pour la joie du public qui retrouve un des plus grands auteurs français du 20e siècle dans un spectacle susceptible de lui ouvrir une porte à la fois inédite et cependant accessible vers un des plus éblouissants monuments de la littérature moderne. Mercredi 31 mai à 20h30 Lieu : Institut Français d'Agadir

Haut de la page