Date: 26-02-2007 Atelier international sur le tourisme durable dans les aires protégées Un atelier international sur le tourisme durable dans les aires protégées du Maroc sera organisé, les 26 et 27 février à Agadir, par le Haut commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte contre la désertification. L'atelier, organisé en collaboration avec le ministère du tourisme, de l'artisanat et de l'économie sociale et la coopération allemande, a pour objet de mener une réflexion sur les éléments d'une stratégie prenant en considération les différentes préoccupations pour la finalisation et la validation d'une conception nationale cohérente du tourisme à l'intérieur des zones protégées, indique le Haut commissariat dans un communiqué. Cette rencontre regroupera, outre les services concernés du Haut commissariat et du département de Tourisme, les représentants des ministères de l'Agriculture, du Développement rural et des Pêches maritimes, de l'Aménagement du territoire, de l'Eau et de l'Environnement, ainsi que des Agences urbaines, des collectivités locales, des universités, des professionnels du tourisme et des ONG. Prendront part également à cet atelier, des experts internationaux en matière de tourisme durable et d'écotourisme, et des gestionnaires d'aires protégées venus d'Allemagne, de France, d'Italie et d'Espagne. Les travaux de l'atelier seront articulés autour des stratégies nationales relatives aux aires protégées et au tourisme rural, des expériences nationales et internationales en matière d'écotourisme, en particulier au niveau des parcs nationaux. Ils vont, aussi, examiner les différents aspects liés à la conception et à la gestion du tourisme durable dans les aires protégées. Le Haut commissariat vise à concilier entre, d'une part, les préoccupations de conservation des milieux naturels et de préservation des équilibres écologiques et, d'autre part, les attentes des instances régionales et des populations locales qui aspirent à tirer profit des potentialités des parcs nationaux qui offrent des opportunités réelles de développement du tourisme et partant de développement local et social. S'agissant des expériences nationales dans ce domaine, des initiatives régionales en matière de développement de tourisme dans les aires protégées ont été prises au niveau des parcs nationaux de Souss-Massa et de Toubkal. Elles se traduisent par l'élaboration d'"un produit nature" devant faire l'objet d'"un tourisme de vision", organisé dans le respect des normes inhérentes à la préservation de la nature et des ressources, telles qu'elles sont consignées dans un cahier des charges auquel souscrivent les opérateurs privés en charge de la promotion du produit.

Haut de la page