Date: 25-11-2007 European tour of bodyboard La Fédération royale marocaine de surf a choisi le village de Taghazout pour sa dernière étape du circuit de l’European tour of bodyboard (ETB), les 23, 24 et 25 novembre prochain. Taghazout, ce magnifique petit village à proximité de la ville d’Agadir, se prépare à accueillir un événement entièrement dédié au surf, les 23, 24 et 25 du mois de novembre prochain. Il s’agit de l’étape finale du circuit de l’European tour of bodyboard (ETB). Un rendez-vous incontournable sur la côte atlantique. Du magnifique spectacle de très haut niveau en perspective. Le choix de la date n’est pas arbitraire, selon Mohammed Kadmiri, le président de la Fédération royale marocaine de surf, car tous les surfeurs du monde sont réunis, en ce moment, à Taghazout pour au moins trois mois : «La période est bien étudiée, la Fédération a profité de la présence de ces surfeurs pour organiser cette étape mondiale. Taghazout est le lieu le plus prisé pour les rencontres de surfeurs du monde entier. L’événement coïncide aussi avec la présence de 600 personnalités du monde du surf. Elles sont, ici, pour assister à un séminaire portant sur le surf qu’abrite la ville d’Agadir». La qualité de ses vagues dites professionnelles au niveau mondial attire les adeptes de ce sport du monde entier pour qui Taghazout est donc un véritable paradis sur Terre. Le nombre des participants dépassera la centaine venant de plusieurs pays, dont l’Australie, le Brésil, Hawaï et les Etats-Unis. «L’étape finale du circuit de l’ETB est un événement classé 4 étoiles. C’est le meilleur événement de l’année. L’étape du Maroc Men open, dotée de 8.000 euros, est considérée comme l’étape la plus importante du circuit. D’une part, c’est l’étape la mieux dotée et, d’autre part, c’est l’étape finale du circuit à l’issue de laquelle seront désignés les champions ETB 2007, d’où son importance. L’ETB, version fille, est dotée de 4.000 euros et est considéré comme une étape du tour mondial (Championnat du monde de bodyboard filles)», explique M. Kadmiri. Le vendredi 23 et le samedi 24 novembre auront lieu les phases éliminatoires, alors que le dimanche 25 novembre sera le dernier jour de la compétition. Les compétitions se feront à quatre. Pour éviter tout problème, ces compétitions seront filmées par des appareils numériques, comme le précise M. Kadmiri. Les juges, des Européens, seront assistés par des juges marocains. Ce qui est pris en considération, en général, c’est le choix de la vague, la manœuvre réalisée par le surfeur ainsi que toute autre performance. Le Maroc sera représenté par une équipe nationale de 16 surfeurs sélectionnés parmi les meilleurs sportifs du Maroc. C’est l’élite nationale du bodyboard, élue lors de l’événement «Le Top 16», qui s’est déroulé au mois d’avril dernier à Mehdia. Le Maroc est inscrit officiellement dans l’Agenda 2007 de l’ETB. Il est affilié définitivement à la Fédération européenne de surf (ESF : European surfing federation). Cette affiliation représente une suite logique de l’affiliation du Maroc à l’International surfing association (ISA), l’instance internationale de gestion du surf. L’Afrique ne disposant d’aucune fédération continentale, le Maroc a décidé de se rejoindre la zone Europe pour tous les championnats de ce continent. Dorénavant, le Maroc participe à toutes les compétitions organisées sous l’égide de l’ESF en tant que pays adhérent à l’ESF. Plus encore, le Maroc pourra organiser officiellement des compétitions européennes sur son territoire pour en faire bénéficier le maximum de riders marocains.

Haut de la page