Date: 25-01-2007 Iguidar Jeudi 25 janvier à 20h30 - Institut Français IGUIDAR apparaît au milieu des années 70 sous le nom de lemjadil à Dcheira, cette petite ville de la banlieue sud d'Agadir, pourvoyeuse de talents, puisque c'est là que sont nés et où se sont épanouis bien des artistes qui ont porté le flambeau de la chanson amazigh durant des décennies. Formé de cinq musiciens de tradition fusion, IGUIDAR a enrichi la chanson amazigh d’un style nouveau. L'appellation IGUIDAR montre déjà l'engagement de ses membres vis-à-vis du tamazight. Le groupe mène une véritable résistance culturelle pour préserver les valeurs de la société amazigh dans la région du Souss, mais également ailleurs. IGUIDAR, talentueux et créatif, a marqué un tournant remarquable dans la chanson amazigh du Souss ; il est considéré comme la relève incontestable d'Izenzaren (Iggut Abdelhadi). Dans une recherche d'un nouveau style, ils ont repoussé les limites étroites d'une scène artistique musicale imprégnée par le phénomène des troupes qui régnaient, jusqu’alors, en maîtres incontestés. IGUIDAR a réussi à créer son style propre en jouant une musique urbaine façonnée par l'esprit artistique et professionnel de ses membres qui ont su la mettre en résonance avec la musique universelle. En effet, à l'instar de plusieurs " troupes " marocaines des années 70/80 tels que NASS ELGUIWANE, JIL JILALA ,LEMCHAHEB ,IZENZAREN…, IGUIDAR a réussi à accorder sa musique aux rythmes ancestraux et aux gammes traditionnelles tout en proposant une musique contemporaine.

Haut de la page