Date: 31-10-2006 Le soufisme, «coeur de l’islam» Du mardi 31 octobre au jeudi 30 novembre Depuis quelques décennies, le soufisme attire un nombre croissant d’Occidentaux tandis qu’un certain islam, bien souvent, fait figure de repoussoir. Pour autant, les soufis contemporains n’entendent pas laisser l’islâm – cette « mise en harmonie avec l’ordre cosmique » — en pâture à ceux qui, de part et d’autre, défigurent actuellement cette religion. Le soufisme, qui peut être défini comme une expression de la mystique musulmane, joue un rôle de « passeur » entre les religions et les cultures, d’ambassadeur privilégié auprès de l’Occident. En tant que voie d’éveil, il peut prendre des formes insoupçonnées, sans aucunement se départir du modèle muhammadien. Interrogé sur le soufisme, un maître ancien répondit: « c’est la liberté ». Dans cette exposition, sont présentés le soufisme, les grands maîtres qui ont jalonné son histoire, les voies initiatiques et la place qui est la sienne face aux défis du monde contemporain. Exposition produite par l’Institut du Monde Arabe, en tournée dans les Instituts Français d’Agadir, de Casablanca, de Rabat, de Kenitra, de Marrakech, de Oujda, de Fès, et les Alliances Franco-marocaines d’Essaouira et d’El Jadida.

Haut de la page