Date: 18-05-2006 L’expérience de l’enseignement de la langue amazigh au Maroc L'année scolaire 2003-2004 a été marquée par l'intégration de la langue amazigh dans le système éducatif marocain. Cette ouverture sur la langue et la culture amazigh aura, sans nul doute, un impact sur l'avenir de la langue amazigh elle-même, ainsi que des répercussions dans les domaines social et politique. Mais ce regain d'intérêt officiel pour l'amazigh et le changement de statut qui a suivi ont ouvert également de nouvelles perspectives de recherches et d'actions au Maroc et à l'étranger : standardisation et normalisation de la langue amazigh, passage à l’écrit, normalisation de l’orthographe, élaboration d’instruments pédagogiques de base, relations de l’amazigh avec les autres langues en usage dans l’enseignement marocain. Abdallah El MOUNTASSIR, docteur ès lettres, professeur à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines d'Agadir, membre associé au Centre de Recherche Berbère de l’INALCO à Paris et chercheur associé à International Language and Culture Centre de Hamilton (Canada), il est actuellement professeur invité à l'Université du Québec (Montréal). Il a notamment publié : - « Amarg, Chants et poésie amazigh », L'Harmattan (2004) Miloud TAIFI, docteur ès lettres, professeur des universités, directeur de recherche doctorale en linguistique française et berbère à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Fès. Il a notamment publié : - « Dictionnaire tamazight – français », Awal/L’Harmattan (1992) Jeudi 18 mai à 19h Lieu : Institut Français d'Agadir

Haut de la page