Date: 07-07-2007 Timitar : quatrième édition our sa quatrième édition, le Festival Timitar proposera, du 4 au 7 juillet, un répertoire traditionnel et contemporain issu de tous les continents. Musiques du monde, tradition et nouvelle scène au menu : Cette année, Agadir mettra en valeur des artistes issus de l’immigration amazighe et plus largement maghrébine dont les influences se sont nourries, au fil des ans, des répertoires occidentaux, y associant la richesse de leurs racines. Forts de leur métissage, les artistes issus de l’immigration amazighe illumineront le Festival. Seront présents Idbassaïd venu de France, Aza des Etats-Unis et Khalid Izri de Belgique. La scène musicale maghrébine sera, quant à elle, représentée par de nombreux artistes qui compteront entre autres Les Boukakes, Djamel Laroussi, Djur Djura ou encore Chebba Zahwania, la reine du raï. Chaque soirée sera ouverte par un groupe traditionnel amazigh, Ahwash Aoulouz, Ensemble Houara, Ahwash Msguina, Ahwash Ouintjgal, témoin des richesses artistiques de la région. La grande scène de la Place Al Amal permettra également de découvrir ou de redécouvrir les grands noms de la musique marocaine tels que Nass El Ghiwane et Izenzaren, deux groupes ayant initié une véritable révolution musicale au Maroc. Timitar s’attachera également à mettre l’accent sur le retour à la scène internationale, le « revival », de certains groupes restés quelques années en retrait. Musiques du monde De grands artistes internationaux se produiront à Agadir tels Manu Dibango, qui célèbre cette année ses cinquante ans de carrière grâce à une tournée internationale durant laquelle plusieurs artistes de renom se joindront à lui ; Gilberto Gil, monstre sacré de la musique brésilienne et personnalité très engagée ; ou encore Africando, référence incontournable de la « salsa africaine ». Les Rways seront également de la partie avec des artistes talentueux tels que Houssine Amarrakchi, Oumast, Fatima Titrit, Fatima Tabaamrant, ou encore Bizmaouen pour la génération précédente. Le Moyen Atlas sera quant à lui représenté par Boutmzought. Avec Jamaïca All Stars et Tiken Jah Fakoly, l’ancienne et la nouvelle « génération reggae » se retrouveront pour le plus grand plaisir du public. Le public aura également l’opportunité de découvrir des groupes perpétuant les traditions musicales de leur pays d’origine : il s’agira ici de Kassav’ avec sa pétillante musique antillaise, Mamar Kassey qui nous vient du Niger et le groupe d’Afel Bocoum dont les sonorités maliennes ne sont pas sans nous rappeler des sonorités amazighes familières. Nouvelle scène Les différents styles des musiques actuelles, notamment le Hip-hop, le Deejaying et les musiques électroniques seront également à l’honneur. Plus de trente groupes et près de cinq cents artistes d’origines très diverses occuperont les deux scènes du Festival, créant ainsi un lieu de rencontre. La scène électro sera représentée par les groupes Zong et Harem. La fusion ne sera pas en reste puisque nous aurons le privilège de recevoir Hoba Hoba Spirit en provenance de Casablanca et Amarg Fusion, actifs représentants de la région du Souss. Genre fondamental dans le paysage musical mondial, le Hip-hop sera à l’honneur avec Tumi and The Volume, formation étonnante nous venant d’Afrique du Sud, mais aussi avec Bigg, la star marocaine du genre et Style Souss, un groupe de la région du Souss Massa Draâ.

Haut de la page