Date: 25-08-2008 Transat classique La ville d'Agadir prendra part à un événement grandiose en août prochain. C'est dans la capitale du Souss que les participants au «Transat classique 2008» mettront le cap sur l'autre rive de l'océan Atlantique. La première édition de cette manifestation prévoit trois points d'escales. Cette péripétie commencera dans la ville française de Douarnenez, en Bretagne. En jetant l'ancre à la marina d'Agadir, ces aventuriers se dirigeront vers l'Antillaise Saint-Barthélemy. Le départ sera donné le 17 août 2008 au port de Douarnenez. Et l'arrivée à Agadir est prévue après huit jours de navigation, le 25 août. Une trentaine de bateaux sont donc attendus à la marina de la ville d'Agadir pour y accoster durant trois mois avant le début de cette aventure. Une bonne campagne de communication a été ainsi menée en marge du Salon nautique de Paris, tenu du 31 novembre au 9 décembre 2007. Ce salon a regroupé tous les professionnels du secteur nautique. Une forte délégation composée de représentants des opérateurs touristiques, du CRT, de la commune urbaine, de l'ONMT et du Yacht Club de la ville a fait le déplacement. L'objectif étant de communiquer autour des atouts de l'une des plus belles baies du monde qui accueillera la «Transat classique» pour une durée de trois mois. En effet, plusieurs réunions de travail ont été organisées avec les représentants de la presse écrite spécialisée dans le secteur nautique pour mettre en exergue les atouts de la ville et ses potentialités. «L'organisation de cette première édition rentre dans le cadre de la stratégie du ministère de Tourisme pour promouvoir et développer le tourisme de niche. Nous avons œuvré pour présenter les atouts de la destination qui jouit de tous les potentiels nécessaires à l'organisation d'une telle manifestation», souligne Meryem Youssoufi, chargée du tourisme à la commune Urbaine d'Agadir. En effet, la ville qui s'érige en première station balnéaire au niveau du Royaume est considérée comme l'une des plus belles baies du monde et détient le label «pavillon bleu». Cependant, l'un des atouts qui vient renforcer la position d'Agadir est la marina. Un projet qui commence à donner ses fruits en matière d'animation de la ville. Les voiliers accosteront pour une durée de trois mois sur les eaux de la marina. Tous les ingrédients semblent réunis pour garantir une bonne réussite de cette première édition de la « Transat classique ». La commune urbaine qui supervise le projet n'a pas lésiné sur les moyens financiers. Consciente des retombées d'une telle manifestation sur la promotion de la destination, elle a financé une part de cette manifestation pour garantir à la ville une occasion des plus importantes pour la propulser en tant que destination internationale bénéficiant de tous les potentiels pour organiser de telles manifestations. Pour tirer un maximum de profit de cette manifestation, la commune urbaine a conclu un accord avec le comité d'organisation pour rassembler tous les éléments de réussite. Les organisateurs du «Transat» devront ainsi animer la ville en mettant en place des programmes de mini-courses et d'élection du plus beau bateau classique. Une manifestation qui se fait attendre impatiemment par les Gadiris et les amateurs des bateaux classiques.

Haut de la page