2ème édition du Carnaval de la capitale du Souss : La Pologne à l'honneur d'Agadir

A l'occasion de la Journée mondiale du tourisme, qui a lieu, chaque année, le 27 septembre, le Conseil régional du tourisme d'Agadir Souss-Massa-Drâa (CRT) a organisé la 2ème édition du Carnaval d'Agadir avec une participation très relevée de la Pologne qui en était l'invité d'honneur cette année et ce, pour marquer le cinquantième anniversaire des relations maroco-polonaises. Celle-ci était représentée par Beata Perlinska, 1er secrétaire de son ambassade à Rabat et Ewa Kubel, la chargée d'affaires économiques.

2ème édition du Carnaval de la capitale du Souss : La Pologne à l'honneur d'Agadir

Une importante délégation de professionnels du tourisme d'Agadir, conduite par Abderrahim Oummani, président du CRT, a participé au dernier Salon international du tourisme (TT Warsaw) qui s'est tenu à Varsovie du 25 au 27 septembre 2009.  Il est à rappeler que le Carnaval d'Agadir s’inscrit dans le cadre du programme d'animation touristique de la ville et du développement du potentiel culturel de la Région Souss-Massa-Drâa.
Cette deuxième édition a remporté un vif succès grâce aux nombreuses améliorations apportées tant au niveau de l’organisation en général, qu'en ce qui concerne le choix du lieu, du  programme et des composantes du défilé qui a d'ailleurs drainé un très nombreux public qui s'est amassé tout le long de l'itinéraire emprunté par cette grande parade haute en couleur.
En effet, le rassemblement des participants et des chars a eu lieu à la place Al Amal d'où le défilé s'est ébranlé empruntant le Boulevard Mohammed V vers l'hôtel Sahara, puis le Boulevard du 20 Août en direction de la place Bijaouane où a été érigée la tribune officielle.  Les festivités ont été entamées par un spectacle varié en attendant le passage du défilé devant la tribune officielle. Le public a pu ainsi suivre un spectacle de break dance,  de dance égyptienne et de cracheurs de feu.
Plusieurs chars, richement décorés, ont pris part au défilé du carnaval : char représentant le mariage dans toute sa spécificité et son rituel (mariages amazigh,  citadin et moderne),  char des hommes bleus escorté de chameliers du désert dans leurs beaux costumes bleus, char du mini-club dédié à l'enfance avec les personnages de célèbres bandes dessinées et de contes pour enfants, char de la mer rappelant la vocation maritime de la ville et la place de choix qu'occupe le port dans l'économie régionale.   C'est aussi un hommage rendu aux hommes de la mer, char Michael Jackson en hommage au roi de la pop music décédé dernièrement, char d'Agadir qui recrée un peu cette ambiance festive qui caractérise la capitale du Souss à longueur d'année, char du touriste d'Agadir orné de drapeaux des différentes nationalités représentées dans la station et soulignant ainsi le caractère mondial de la ville d'Agadir, terre du sourire et de l'hospitalité légendaire marocaine, char d'Agadir terre africaine représentant un village de l'Afrique profonde (scène typique, guerriers et chasseurs, danseurs de tam tam…),  char de l'art culinaire avec mise en valeur de la cuisine marocaine dans toute son originalité à travers deux plats typiques : le tagine et le couscous, char des fleurs, évocation d'une autre activité de la région, à savoir la culture florale.
Le clou du défilé de ce  carnaval 2009 fut sans conteste la présence du char de la Pologne, invité d'honneur, et qui a été brillamment représentée par le groupe folklorique Kurpie. Créé en 1966 à Ostroleka, ce groupe est constitué de jeunes originaires de villages de la région de Puszcza Zielona qui se sont imprégnés de mélodies, de danses et d'airs de musique traditionnelle polonaise.  Les chants et danses interprétés par le groupe sont tirés du folklore de Kurpie qui agrémente les fêtes locales et les cérémonies de mariage et de baptême.
Jusqu'en 1997, ce groupe ne comptait que des adultes, mais aujourd'hui, les jeunes(de 04 à 19 ans) représentent  la majorité.  Son répertoire est composé de danses régionales (Lublin, Owicz, Warmia, Rzeszów) et de danses nationales (mazur, kujawiak, oberek, krakowiak).  Kurpie a obtenu une distinction de mérite pour ses actions en faveur de la voïévodie de Ostroleka en 1981 et une autre en 1997 pour ses actions en faveur de la ville d’Ostroleka. Il est lauréat du prix Kurpik 2002 et du titre Kurps-Krzok pour la perpétuation de la tradition de la région de Kurpie. Le groupe compte parmi ses membres les champion et vice-champion de  danse polonaise. Il est à noter que Kurpie organise également le concours national de danse polonaise.  Outre les chars, plusieurs groupes ont défilé: soldats romains de Volubilis du temps de Jules César, soldats du pharaon Ramsès II, mousquetaires italiens de la Renaissance et chefs des tribus marocaines en tenues traditionnelles.
Ces différents tableaux sont aussi une évocation de Ouarzazate,  la Holywood marocaine.  De nombreux ensembles de danse marocaine traditionnelle ont également pris part au carnaval : Ahwache, Gnawas, Oulad Sidi Hmad ou Moussa, Guédra de Guelmim, Kelâa de Mgouna,  Rwaïs,  bouffons et duos de spectacles de rue. Signalons enfin que la mise en scène est signée Abbas Fouraq qui n'est plus à présenter.
Le carnaval a été clôturé par un grand feu d'artifices qui a illuminé la majestueuse baie d'Agadir.
Comme lors  de la 1ère édition, le CRT a honoré des professionnels et partenaires du secteur qui se sont particulièrement distingués par leur action en faveur  du développement du tourisme dans la ville et la région. Il s'agit de Aziz Akhannouch, ancien président de la Région Souss-Massa-Drâa, Saïd Scally, ancien président du CRT, l'ambassade de Pologne au Maroc, Gilles de First Choice, Martin  de Thomas Cook et notre consoeur, Malika Alami de L'Économiste.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page