7eme édition du festival "Cinéma et migration"

Rendez-vous incontournable des cinéphiles gadiris, le festival ‘Cinéma et migration’ se tiendra du 10 au 13 février 2010. L’objectif de « Initiative Culturelle », association organisatrice du festival est "d'offrir gratuitement au public local des productions cinématographiques, nationales et internationales, de haut niveau, autour de la thématique de l'émigration, en favorisant les valeurs de l'ouverture sur l'autre, l'échange et la tolérance".

7eme édition du festival

Depuis la première édition en 2003, le festival vise à promouvoir le cinéma et de le rendre accessibles au grand public, et de mettre en évidence la dimension de l’émigration au cœur du festival. Cette manifestation est également perçue aujourd’hui comme le carrefour cinématographique des cinéastes, réalisateurs et acteurs qui travaillent sur la thématique de l’immigration.


Le programme de cette édition sera aussi varié que les éditions précédentes. Au niveau des formats, nous retrouverons  des documentaires, courts-métrages et longs-métrages africains (Maroc, Algérie), européens (France, Belgique, Pays-Bas) et sud américain (Mexique). 


Le festival sera inauguré le 10 février à 19h avec la projection du dernier long-métrage de Nabil Ben Yadir "Les barons" et la présence de l'équipe du film. À noter également la projection du dernier long métrage de Jacques Audiard « Un prophète » nominés pour 6 césars et représentant de la France au Oscars prévus le 7mars.


Selon Monsieur Mohammed AMEUR, Ministre délégué auprès du Premier ministre chargé de la Communauté marocaine résident à l'étranger et président de la 7ème édition "L’évolution du mouvement migratoire et l'émergence d'une certaine conscience collective chez les communautés expatriées, le cinéma de la migration est sorti de son cadre anecdotique ou documentaire pour investir des champs plus vastes encore". Il ajoute que ce genre de cinéma " est devenu le porte-parole d'une cause qui s'appuie sur la puissance du cinéma, média parmi les plus expressifs et les plus influents, pour tenter de modeler ou remodeler les opinions dans leur manière de percevoir migratoire... le cinéma a son utilité, à l'heure où... se durcissent les positions xénophobes, pour faire évoluer, positivement, le regard de l'humanité sur ce phénomène vieux comme le monde".


L’édition 2010 sera marquée par la participation du milieu universitaire. Des tables rondes seront organisées pour débattre de la question de l’immigration et de sa participation à exposer autrement son vrai visage souvent marqué par la misère, la souffrance, l’éloignement et les discriminations.


Programme des tables rondes :


- 1ère table ronde: "La circulation culturelle intermaghrébine". 


- 2ème table ronde: "L'adaptation cinématographique des romans maghrébins". 


- 3ème table ronde: " La perception de l'émigration internationale par les jeunes". 


Le festival rendra hommage au cinéaste algérien Merzak Allouache avec la projection de ces 2 films "Harragas" et "Bab el wed" en clôture le 13 février. Un hommage est également prévu en l’honneur de la comédienne marocaine Naima El Mechrqui.


Site web de l’évènement : http://www.festivalagadir.com/


 



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page