Agadir à la reconquête des touristes anglais

Agadir à la reconquête des touristes anglais - Une forte délégation à Londres le 18 octobre


- Objectif: promouvoir les nouvelles niches de la destination

Le Conseil régional du tourisme d’Agadir fait le forcing pour attirer les touristes anglais vers Agadir et sa région.
Pour ce faire, une vingtaine d’agents de voyages et d’hôteliers participeront à Londres, le 18 octobre, à un workshop qui réunira plus de 150 opérateurs britanniques. L’objectif est de promouvoir la destination et de faire connaître aux professionnels du secteur les nouvelles niches de la station balnéaire. L’accent sera notamment mis sur le tourisme de bien- être et plus précisément les activités de sports nautiques et de thalassothérapie. Il s’agit par là de repositionner la station balnéaire en mettant en exergue ses points forts comparativement à d’autres destinations concurrentes sur ce marché.
De fait, le déplacement à Londres se justifie à plus d’un titre. Non seulement il est nécessaire de conserver les acquis sur ce marché, mais il s’agit surtout de lui redonner du souffle. En régression, ce dernier affiche des performances en demi teinte. Ainsi, le nombre des nuitées globales générées par le marché britannique lors des huit premiers mois de l’année 2007 a reculé de 6% comparativement à la même période l’an dernier. En août, les nuitées ont baissé de 11%.
Pourtant, le marché est en croissance d’une manière globale sur la destination Maroc. Par ailleurs, le prix de la semaine à Agadir, en demi-pension (avion compris) en hôtel trois étoiles, est vendu par les tour-opérateurs britanniques à partir de 149 livres/personne (2.300 DH environ). Mais, paradoxalement, il y a une faible demande qui a eu pour effet la réduction de la capacité aérienne des TO britanniques.
Rappelons que de nombreux changements ont marqué le marché anglais. Après les fusions opérées entre les TO My Travel et Thomas Cook d’une part, et TUI et First Choice Holidays d’autre part, la configuration du marché prend un nouveau tournant. Il faut par conséquent se positionner au plus vite pour s’assurer une part du marché.
En attendant, le TO First Choice, qui draine sur la destination Agadir près de 20.000 touristes par an, reste très impliqué sur la destination. Ainsi, dans le cadre du tourisme responsable, il a organisé, en partenariat avec le groupe Sahara tours international, une soirée qui a permis de collecter 55.000 DH au profit du Centre de sauvegarde de l’enfance d’Agadir. Cette enveloppe servira à rénover une partie des locaux de la structure. L’opération est menée par la Fondation du Sud.

Les Allemands aussi

Après Londres, les professionnels du tourisme à Agadir prévoient de réaliser un road-show en Allemagne du 29 octobre au 1er novembre 2007. Ce déplacement est une réaction à la régression enregistrée de ce marché sur la destination. En effet, en août dernier, le nombre des nuitées générées par les touristes allemands a baissé de 10% par rapport à la même période en 2006. Le recul à l’issue des huit premiers mois de l’année était de 2% comparativement à l’année précédente.
Tous marchés confondus, l’activité touristique dans la station balnéaire a été marquée en août par une stagnation du nombre des nuitées comparativement au même mois en 2006. Les nuitées cumulées enregistrées de janvier à août 2007 font par contre ressortir une augmentation de 2% de l’activité par rapport à la même période l’an dernier.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page