Agadir: coup de pouce à la TPE.

Deuxième pôle économique, Agadir et sa région abritent plus d’un secteur porteur d’emplois. Les jeunes diplômés ont cependant bien du mal à trouver un travail à la fin de leur cursus universitaire. La zone est marquée par un taux de chômage des diplômés élevé. Avoisinant les 20%, il est même le plus important du Royaume. Il faut dire que les activités professionnelles de la région ont toutes les caractéristiques d’être saisonnières. Mais l’origine du problème est l’inadéquation des jeunes au marché de l’emploi. ce qui pousse les entreprises à chercher des compétences au lieu des porteurs de diplômes.

Agadir: coup de pouce à la TPE.

C’est bien connu, les Soussis ont la fibre entrepreneuriale. Les jeunes générations ont cependant besoin d’encadrement et d’outils d’aide à la création et à la décision managériale. La culture de ‘’moul chkara’’ qui a fait la réussite de nombreuses entreprises locales n’étant plus aujourd’hui suffisante pour doper le tissu économique de la région et encourager à l’auto-emploi. C’est dans ce contexte qu’ont été mises en œuvre ces dernières années dans le Souss des actions pour accompagner les porteurs de projets dans la création de leur entreprise. Le programme d’aide à la création de la micro-entreprise touristique initiée par le Conseil régional du Souss Massa Draâ. L’opération a donné le jour à plusieurs TPE et PME dans le rural.
De son côté, le programme d’appui à la création d’entreprise initié depuis plus de quatre ans par l’association Souss Massa Draâ Initiative donne ses fruits. Plus d’une centaine de projets ont été validés et plus de 100 prêts d’honneur ont été débloqués. Aujourd’hui l’entité compte octroyer une moyenne de 60 prêts d’honneur par an. C’est dans ce sens que s’inscrit aujourd’hui Réseau Entreprendre à Agadir, la dernière section de cette association, après Casablanca et Marrakech. Selon, Touria Ouchehad présidente de l’antenne d’Agadir, la vocation de Réseau Entreprendre Agadir est d’identifier, de faire émerger et réussir de nouveaux entrepreneurs, créateurs et repreneurs. Pour y parvenir, l’association nationale a déjà fédéré en quelques années une centaine de chefs d’entreprise et des partenaires mobilisés autour de la cause entrepreneuriale. Elle compte élargir ce groupe rapidement afin de mettre ces compétences et cette expérience au service des nouveaux entrepreneurs. Concrètement, ce qui est envisagé c’est un accompagnement de l’entrepreneur à travers une aide à l’élaboration de son projet et une validation par des chefs d’entreprise. Il est prévu également un soutien financier par des prêts d’honneur de 50.000 à 100.000 DH sans intérêt ni caution mais aussi un accompagnement humain de proximité par un chef d’entreprise en activité pendant une durée minimale de 3 ans.
Au programme de même un club d’échanges, d’entraide et de formations avec d’autres nouveaux entrepreneurs. Dans la démarche, la section Agadir du Réseau Entreprendre entend orienter ses actions vers les projets à potentiel en terme de création d’emplois (5 à 10 emplois en 3-4 ans), est-il indiqué. Déjà, la nouvelle association prévoit une montée en puissance progressive de son activité pour atteindre 5 projets accompagnés en 2013 et 10 par an à partir de 2014.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page