Agadir Hôtellerie : Les directeurs Sofitel en clave : Xian in Agadir.

Objectif hôtellerie de Luxe

Sous le thème « Life is Maghifique », les directeurs des Sofitel Maroc étaient en conclave à Agadir. Une convention professionnelle qui s’est adressé à la fois aux cadres supérieurs et aux dirigeants des établissements a été dirigée par Dominique Colliat, nouvelle directrice des Opérations Sofitel pour l’Europe et le Maghreb. Dénommée Xian Agadir, en référence à la grande convention qui avait réuni en décembre 2007, tous les directeurs des Sofitel dans le monde, dans la ville de Xian en Chine, la réunion d’Agadir le lancement de la nouvelle stratégie sur le repositionnement des établissements cinq étoiles en hôtels de grand luxe.
Ce nouveau repositionnement des Sofitel au Maroc, se veut du niveau international des grands établissements de luxe, type Hayat ainsi que les autres chaînes concurrentes américaines. Pour Dominique Colliat, il y a un vrai potentiel touristique en matière d’hôtellerie de luxe, notamment à Marrakech, d’abord. Agadir pourrait suivre également. En fait c’est l’existence des hôtels de luxe qui favorise la création du marché de luxe. Lorsque les établissements luxueux n’existent pas, la clientèle ne peut suivre. C’est évident.

Pour arriver à ce repositionnement les Sofitel vont adopter un plan de formation, pour les employés, les cadres qui s’intégre dans un plan d’investissement pour rehausser les prestations matérielles et autres à la fois dans les établissements de Marrakech, Rabat ( avec l’acquisition du Hilton) et à Agadir où le groupe Accor gère déjà un établissement et entrain d’en construire un autre à son propre compte. Il est à signaler que le Sofitel Agadir, est classé l’hôtel cinq étoiles, dans la destination balnéaire soussie, qui offre les plus de prestations de qualité qui essaient de se rapprocher du luxe.

En effet avec l’arrivée du jeune Hamid Bentahar, à la tête de cet établissement,l’hôtel a pris un grand tournant arrivant à battre en l’espace d’un an le nombre d’arrivées et de nuitées, avec des prix qui sont les plus élevés de la station. L’établissement jouit depuis lors d’une bonne renommée chez tout le monde, clients individuels et Tour Opérateurs, grâce au dynamisme et à la gestion de proximité que prônent sur le terrain Bentahar et ses cadres. Avec un bel emplacement, en plein pied dans l’eau, l’établissement est fréquenté par pratiquement tous les VIP et la Jet Set qui séjournant à Agadir. Il est comble là un vide bien sérieux dans la station balnéaire, bien heureusement.

Le nouveau repositionnement de luxe de cet établissement et de celui en construction sera d’un grand apport pour l’hôtellerie à Agadir, qui va drainer une clientèle haut de gamme tirant les prestations de la destination vers le haut. Le All Inclusive avec ses prestations basiques attire une clientèle de masse, dont la destination a besoin, mais malheureusement qui prend des proportions dominantes à tel point que toute l’activité économique parallèle du tourisme s’en trouve négativement influencée. La stratégie qui vient d’être lancé par la nouvelle directrice des opérations Sofitel, s’accentue sur un plan de développement sur trois ans qui prendra effet en 2010. « Sofitel Luxury Hôtels » est le nouveau concept qui a été créé à cet effet.

Les grands groupes hôteliers, Accor en tête sont une grande chance pour le développement du tourisme au Maroc, et pour l’amélioration des prestations hôtelières qui nous font sortir des mésaventures développées au quotidien, dans le secteur, par les fameux « bouchraka » qui investissement en hôtelière sans la moindre connaissance de l’ abcéder professionnels. Et combien même ils recrutent des professionnels pour la gestion des hôtels, ils ne leur donnent pas les moyens nécessaires pour travailler. Les uns travaillent pour le repositionnement de luxe, d’autres sont incapables d’assurer les prestations basiques en hôtellerie, c’est là le visage contradictoire de l’hôtellerie chez nous. Il va falloir couper nette là où c’est nécessaire. Là c’est la responsabilité du ministre de tutelle qui doit sévir correctement En tout cas bravo pour Accor, pour son savoir- faire, son dynamisme professionnelle au profit du développement du tourisme et bonne continuation pour la qualité de services et pour le nouveau positionnement des Sofitel.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page