Agadir intéresse les hommes d’affaires espagnols

· La chambre espagnole de Commerce s’implante dans la région
· Plus de 50 millions de DH pour le développement de la région

Agadir intéresse les hommes d’affaires espagnols

LES potentialités économiques du Souss Massa Draâ continuent à séduire les investisseurs espagnols. Pour les aider à développer leur business dans la région, la Chambre espagnole de commerce, d’industrie et de navigation de Casablanca a ouvert une antenne lundi dernier à Agadir.
La région est déjà très connue par les milieux d’affaires espagnols. Ces derniers sont déjà présents dans la région notamment dans les secteurs de la pêche et de l’agriculture. Le tourisme, par contre, reste peu investi par les opérateurs espagnols. Dans la station balnéaire, l’hôtel Ibérostar est la seule enseigne connue sur la place. A ce sujet Tariq Kabbage, maire de la ville, souligne la contribution réussie des Iles Canaries à la conception de la promenade du front de mer d’Agadir. L’élu n’a pas manqué, par aileurs, de rappeler « le bide » d’une entreprise canarienne sur le projet de la future station balnéaire de Taghazout.
Pour Brahim Hafidi, président de la région du Souss Massa Draâ, il y a bien d’autres secteurs à explorer, tels que les énergies renouvelables ou, l’irrigation agricole. La région compte notamment s’appuyer sur l’expertise espagnole le dessalement d’eau de mer utilisable dans l’agriculture.
Le développement économique de la région, les institutionnels espagnols y croient fort. Le Souss Massa Drâa est une des trois zones prioritaires de la coopération Espagnole au Maroc. Aussi, l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID) vient de mettre en œuvre quatre programmes en faveur de la contrée. Il s’agit notamment de la création d’une unité de protection de l’enfance à Agadir. La démarche s’inscrit dans le cadre du programme de soutien pour la mise en place d’un système intégré de protection de l’enfance au Maroc, avec les services sociaux régionaux de proximité, en partenariat avec le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité (MDSFS). Le projet s’élève à 22 millions de DH dont 16,5 millions de DH alloué par l’AECDI.
Pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable des agglomérations rurales proches de l’adduction Tiznit-Sidi Ifni, l’AECID alloue 5, 6 millions de DH. La coopération espagnole apporte aussi un appui à l’alphabétisation et l’éducation non formelle dans les provinces du Souss Massa Drâa à travers une enveloppe de 22 millions de DH. Enfin, pour le programme national de mise à niveau environnementale des écoles rurales, l’AECID mise 7,7 millions de DH.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page