Agadir: le réaménagement de talborjt à la traîne

Plus qu’une mise à niveau d’un des premiers quartiers de la reconstruction d’Agadir après le tremblement de terre, ce projet est une opportunité pour relancer toute une zone commerciale .

Agadir: le réaménagement de talborjt à la traîne

LE projet de réaménagement de Talborjt dont le coup d’envoi a été donné en août dernier est en stand-by. Les travaux n’ont toujours pas commencé contrairement à ce qui avait été annoncé il y a trois mois. La direction des collectivités locales auprès du département de l’Intérieur n’a pas encore donné son approbation pour le marché en question, est-il indiqué.  Selon une source institutionnelle bien informée, des vices de forme au niveau des modalités techniques du dossier seraient à l’origine de la situation. Aussi est-il demandé à la Commune urbaine d’Agadir de complé et le dossier. A ce sujet, des observations ont été émises en la matière au niveau central. Mais du côté des élus c’est un autre son de cloche. Tarik Kabbage, maire d’Agadir, parle pour sa part de lourdeurs administratives et des inconvénients de la centralisation de la décision en matière de la gestion de la chose locale.
Plus qu’une mise à niveau d’un des premiers quartiers de la reconstruction d’Agadir après le tremblement de terre, ce projet est une opportunité pour relancer toute une zone commerciale, précise Hind Marhfour, architecte en charge du projet. Elle travaille sur le dossier en collaboration avec des experts canariens dans le cadre du Programme de coopération transfrontalière Espagne-Frontières extérieures (Poctefex). L’opération est en effet menée dans le cadre de la coopération Souss-Massa-Drâa- Iles Canaries.
Globalement, le chantier nécessitera une enveloppe de 80 millions de DH financée par la Commune urbaine d’Agadir, est-il indiqué. La première tranche qui devrait être finalisée dans un délai de huit mois après le démarrage des ouvrages absorbera un budget de 13 millions de DH.  Il est question avec ce montant d’investir dans le revêtement de la voirie, le jardinage, l’irrigation, l’éclairage et le mobilier urbain de l’axe avenue Moulay Abdellah/Président Kennedy. C’est une entreprise locale, la société Zerkdi, qui, a été retenue suite à un appel d’offres pour réaliser cette première phase. Le tout devrait redonner du souffle à cette zone commerciale qui, avec l’extension d’Agadir et l’implantation de nouvelles zones commerciales, est quelque peu tombée dans la crise depuis plus de dix ans. Aussi beaucoup de commerces ont baissé le rideau. C’est dire l’importance de cette opération de mise à niveau pour le quartier.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page