Agadir: L'école Dar Attalib des sports

En faveur des enfants défavorisés

L'école Dar Attalib des sports pour les enfants défavorisés a été officiellement inaugurée, le mercredi 21 mai de l'année en cours à Agadir, par le consul général de la République française à Agadir, Constance Nora, déléguée générale de la fondation club Méditerranée, Saloua Benkirane, directrice de la division de l'action sociale à la wilaya d'Agadir, le Pacha de la ville d'Agadir, Gérard Parachou, professeur de judo et ex-directeur général du Club Med et Aziz Atito et son équipe exerçant au sein de ce club.

A cette occasion, 60 enfants dont les âges varient entre 6 et 12 ans, tous issus des milieux sociaux défavorisés: orphelins, abandonnés ou issus de familles monoparentales ont été désignés par la wilaya d'Agadir pour être accueillis au Ranch Club, dans le cadre de l'après-midi de rêve organisée en leur faveur. Un «goûter planétaire» et un très beau spectacle de rire et des distractions leur a été offert par la fondation Club Med, à la même occasion.

A titre d'information, la saison solidaire avait été lancée depuis déjà 7 ans. Elle commence à partir du dernier mercredi du mois de mai de chaque année. Elle débute par un «goûter planétaire». Près de50 villages d'été offrent une après-midi de rêve (activités sportives et artistiques, buffets colorés, spectacles et autres) à plus de 5000 enfants issus de couches sociales défavorisées.

Instaurant ainsi la philosophie, à travers le monde, de l'échange et de l'interaction entre ces villages et entre les pays d'accueil, dans la perspective de la contribution à la mise en place de microprojets et de partenariats locaux, en matière de programmes scolaires et parascolaires et en matière d'éducation à Louxor en Egypte, à Agadir et Marrakech au Maroc, à Phuket au Thaïlande, à la Pointe aux Canonniers, aux îles Maurice, à Puntas Cana à la République Dominicaine et à Cancun au Mexique. «Cette initiative prise par la Fondation club Méditerranée, conjuguée avec d'autres ont dans le même sens, ne feront que conforter les efforts en vue de promouvoir l'enfance et la préparer à l'avenir.

Sachant que ce qui importe le plus ce sont les enfants que nous préparons à ce monde et non le monde que nous préparons à ces enfants», expliquent les organisateurs.
Rappelons qu'au sein de cet établissement qui a ouvert ses portes le 15 janvier dernier, les enfants pratiquent le tennis, le tir à l'arc et le karaté.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page