Agadir: L’Erac-Sud dans le giron du groupe Al Omrane

- Bonnes performances pour l’établissement en 2006


- En 2007, la priorité accordée à la résorption des bidonvilles


L'ERAC-Sud d’Agadir arbore désormais l’enseigne Al Omrane-Agadir puisque l’établissement a intégré récemment le groupe Al Omrane. Merahi Benali, le directeur de l’Erac-Sud devient ainsi le directeur général de la nouvelle filiale. A voir le bilan présenté par le manager lors du récent conseil d’administration de l’établissement (le dernier en tant qu’Erac), on peut dire que l’entité se porte bien. L’établissement affiche en effet des indicateurs au vert. Il achève ainsi sa dernière année d’exercice en beauté avec une très bonne santé financière, lui permettant ainsi d’intégrer le groupe Al Omrane dans les meilleures conditions. Le bilan, en effet, reflète l’équilibre financier de l’Erac-Sud. Ce dernier a enregistré en 2006 un résultat net de 24,94 millions de DH, soit une progression de 71% comparativement à l’année 2005. Les capitaux propres de l’entité ont connu également une progression en 2006 comparativement à l’année précédente. Ils étaient de 369,74 millions de DH en 2006 contre 344,80 millions de DH en 2006.
Sur le plan des réalisations, on enregistre de même une bonne performance en 2006. En effet, le taux de réalisation enregistré est de 123,79%, comparativement aux prévisions. Côté commercial, le cumul des ventes au cours de la même année a atteint 6.843 unités (logements, commerces et lots) pour une valeur de plus d’1 milliard de DH. Pour cette année 2007, en termes d’investissement, ce n’est pas moins d’1 milliard de DH qui sera investi au total par Al Omrane-Agadir dans sa zone d’action. En somme, une trentaine d’opérations sont programmées durant l’exercice pour réaliser un programme d’une valeur immobilière totale (VIT) de plus de 1,64 milliard de DH. Parallèlement, l’aménagement de 23.596 unités (logements, lots, commerces) d’une VIT de 1,78 milliard de DH, sera achevé au cours de l’exercice 2007. Des projets immobiliers qui auront un impact direct sur les filières du BTP et généreront des milliers d’emplois.
L’année sera de même marquée par la vente de 6.700 logements d’une valeur de 1,31 milliard de DH environ, et par la livraison, entre autres, de 5.008 logements dont 576 logements sociaux. C’est ce dernier volet qui continue à constituer une des priorités de l’entreprise qui se veut, à l’échelle de la région, un des principaux acteurs du programme de résorption de l’habitat insalubre. Un défi difficile à relever. L’établissement accompagnera la construction de ces unités par la démolition de 2.611 baraques. Entre 2007 et 2011, elles seront 5.097 à subir le même sort dans le grand Agadir qui, il faut le rappeler, abrite encore à l’heure actuelle plusieurs poches de bidonvilles.


0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page