Agadir : Les femmes dans les communes

Appel à projets dédiés aux associations porteuses d'initiatives L'Agence de développement social a procédé au lancement d'un appel à projets dédiés aux associations porteuses d'initiatives de sensibilisation, d'information et de communication en matière de représentativité de la femme dans les institutions représentatives communales.

Agadir : Les femmes dans les communes

Pour ce faire, l'agence a procédé au lancement d'une campagne de sensibilisation quant à l'importance et aux apports fructueux de la représentativité de la femme et de son rôle dans la gestion des affaires locales. Cette campagne nationale s'assigne, par conséquent, la mise en vigueur et l'accompagnement de la décision du gouvernement de sa Majesté le Roi, relative à l'opérationnalisation d'une multitude de mesures visant la promotion et la participation de la femme à la gouvernance politique au niveau local. De ce fait, consciente de l'importance de la représentativité de la femme dans les communes et sa participation dans la gestion des affaires publiques, l'agence vise, à travers cette campagne, dont le lancement a été procédé par Nouzha Skally, le 8 mars 2009, l'émancipation de la femme marocaine faisant d'elle une source de suggestions constructives allant dans le sens de la pérennisation de son rôle et de son implication, dans un cadre participatif, dans la promotion du développement durable au niveau local.

Cette campagne de sensibilisation, organisée, sous le signe "Femmes dans les communes, levier de la gouvernance locale", faut-il le souligner, s'articule autour de trois axes fondamentaux, dont l'information quant aux nouvelles dispositions de la Charte communale et quant à celles du code électoral, portant sur l'intégration de la dimension du genre et la sensibilisation des populations aux enjeux de cette représentativité et à travers l'initiation de la femme à l'engagement dans la gestion des affaires politiques locales. Cette campagne s'articule, aussi, autour de la vulgarisation, auprès des citoyens, des contenus des supports élaborés dans ce cadre par le ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité. Et dans ce contexte, l'Agence de développement social œuvre, à travers ses coordinations, sur la mobilisation et le déploiement, dans un cadre partenarial, de tous les moyens destinés aux associations en pleine interactivité avec la population.

15 projets visant la sensibilisation, l'information et la vulgarisation du contenu du programme d'appui, élaboré et adopté par le ministère de tutelle vont bénéficier à quelque 1000 femmes au niveau de toutes les préfectures et provinces de la région Souss-Massa Drâa. Cette campagne s'assigne, donc, d'accorder à la femme son droit à la contribution au développement local durable, dont elle constitue le levier principal. Et ce en vue de lui permettre d'investir son savoir-faire, son sens de responsabilité et ses compétences en matière de gestion des affaires locales. Car sa participation est, devrons-nous en être conscients, une condition requise pour la lutte contre la pauvreté, pour une gouvernance optimale et pour l'instauration du principe de l'égalité des chances. Cette campagne est, donc, une traduction de la volonté d'instauration de la démocratie et de la modernité. C'est un pas franc et décisif dans la marche du pays dans la voie de l'égalité et de la justice sociale. Et s'inscrit également dans la promotion des droits des femmes et ceux des personnes aux besoins spécifiques.

Ressources en eau
Un conseil scientifique sur les pluies provoquées a tenu ses travaux à Agadir, avec la participation de plusieurs experts marocains et étranger. Cet atelier de deux jours, organisé par l'association Agrotechnologies du Souss- Massa-Drâa (Agrotech SMD) dans le cadre de la coopération décentralisée entre la région de Souss-Massa-Drâa et celle d'Aquitaine en France, s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention pour le développement et la sauvegarde des ressources en eau dans le bassin hydraulique Souss-Massa.
Intervenant à cette occasion, le directeur du complexe horticole d'Agadir (relevant de l'Institut agronomique et vétérinaire Hassan II), Ibrahim Hafidi, a mis l'accent sur l'importance de la thématique de cet atelier d'autant plus que la région du Moyen-Orient et Afrique du Nord est gravement menacée par les effets de la rareté des ressources en eau à l'horizon 2050, comme souligne d'ailleurs le dernier rapport de la Banque mondiale.



3 commentaires pour cet article
  1. Le 2010-04-16 à 21:55:57 par aziz alawi

    sj


  2. Le 2010-07-04 à 17:20:37 par sabir

    salam moi sabir kanhni koulamn fi had lakhat wa chkran


  3. Le 2010-08-24 à 12:01:49 par Ferjani Jamel

    إلى السيدرئيس الجماعة الحضرية لأعادير المحترم أتقدم إلى سيادتكم بمناسبة شهر رمضان المعظم بأحر التهاني وأطيب الأماني راجيا من الله عز وجل أن يعيده عليكم وعلى الشعب المغربي الشقيق بالخير واليمن والبركات. أنتهز هذه الفرصة بصفتي كاتب عاما مساعدا ببلدية بن عروس التي توجد على بعد أربعة كيلومترات جنوب العاصمة تونس مكلفا بالتعاون والعلاقات الخارجية بأن أطلب منكم التأسيس معا لربط علاقات تعاون وتبادل خبرات في الميدان البلدي والتنسيق لتبادل زيارات بين وفود من بلدية بن عروس التونسية و الجماعة الحضرية لأغادير المغربية وإقامة علاقة توأمة بيننا . كما أرجو من سيادتكم مدنا بكل وسائل الاتصال المتعلقة بالجماعة الحضرية لأغادير(ببريد إلكتروني،أرقام هاتفـ فاكس...) أبقى على ذمتكم لأي توضيحات أخرى . مع أجمل تحيات أخوكم جمال الفرجاني نائب رئيس بلدية بن عروس مكلف بالتعاون والعلاقات الخارجية بريد إلكتروني:jamel.ferjani@oaca.nat.tn فاكس:0021671782106 الهاتف الجوال:0021620222338


Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page