Agadir: nouveau pôle urbain au Talborjt

Le complexe, baptisé «Les résidences Talborjt», offre 151 appartements de 80 à 280 m² avec terrasse, 170 places de parking et boxes ainsi que 3.000 m² de bureaux. Ceci sans oublier une galerie commerciale de 6.000 m² plus un supermarché

Agadir: nouveau pôle urbain au Talborjt

Un nouveau centre de vie est né à Agadir. Au cœur du quartier Talborjt, le développement urbanistique de la capitale du Souss se traduit par l’implantation d’un nouveau pôle immobilier et commercial. Occupant le terrain de l’ancienne gare routière, à la croisée des grands axes du boulevard Mohammed Cheikh Saâdi et de l’avenue des FAR, l’ensemble est à 70% orienté vers la mer. Il constitue une réalisation marquante destinée à devenir un élément rééquilibrant du centre-ville d’Agadir, est-il indiqué.
Opérationnel après trois ans de travaux, c’est aujourd’hui à peine fini, un véritable centre de vie qui redonne du souffle à cette zone de la ville. Réalisé par la société GDO (Gestion et Développement Oued Eddahab), le complexe, baptisé «Les résidences Talborjt», offre 151 appartements de 80 à 280 m² avec terrasse, 170 places de parking et boxes ainsi que 3.000 m² de bureaux. Ceci sans oublier une galerie commerciale de 6.000 m² plus un supermarché. Le tout occupe une surface couverte de 42.000 m² et a nécessité une enveloppe de 230 millions de DH. Conçu par les architectes Mohamed Salem Bouaida et Patrice Le Tixerant, le nouveau pôle urbain s’intègre dans la continuité de l’esprit architecturale d’Agadir.
En effet, ses dimensions et son aspect massif, de même que sa volumétrie dessinée sur la trame urbanistique, s’inscrivent tout à fait dans le modèle architectural retenu lors de la première étape de la reconstruction de la ville après le tremblement de terre en février 1960. Et ce à travers notamment ses façades libres, ses pilotis et des poteaux aux normes antisismiques. Sur le plan commercial, les appartements sont proposés à des prix de vente variant de 14.900 à 17.000 DH au m². Pour les locaux commerciaux, aucun pas de porte n’est exigé. La location est à 150 DH le m². Aujourd’hui, déjà 25 enseignes de renommées sont implantées dans le complexe. Une présence qui va aider indéniablement à la redynamisation du commerce dans ce quartier. Et ce en attendant le projet de réaménagement du Talborjt  mené par la commune urbaine dans le cadre de la coopération avec les îles Canaries.
Selon les élus, le dossier de réaménagement est au stade de lancement des marchés. Les travaux de la première tranche devraient probablement démarrer en septembre prochain. Pour rappel, globalement, ce chantier nécessitera une enveloppe de 80 millions de DH financée par la commune urbaine, est-il indiqué. La première tranche qui devrait être finalisée dans un délai de huit mois après le démarrage des ouvrages absorbera un budget de 13 millions de DH.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page