Agadir : Plusieurs projets français seront lancés

La fête nationale de l'Hexagone célébrée dans la communion


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188
Agadir : Plusieurs projets français seront lancés

A l'occasion de la célébration de la Fête nationale de son pays, Julien Perrier, consul général de France à Agadir, a offert à l'hôtel Sofitel Agadir, le 14 juillet, une réception, en l'honneur de plusieurs personnalités, dont Rachid Filali, wali de la région Souss Massa Drâa et gouverneur de la préfecture d'Agadir Ida outanane, Abderrahim Oumani, président du CRT Souss Massa Drâa, les gouverneurs de Sa Majesté le Roi dans les provinces d'Inezgane Ait Melloul et Taroudant et Tariq Kabbaj, maire d'Agadir.

Au cours de son allocution prononcée à cette occasion, le consul général a évoqué que depuis le 14 juillet de l'année écoulée jusqu'aujourd'hui, les deux pays frères, le Maroc et la France, en l'occurrence, ont achevé une période particulièrement riche dans l'histoire des relations bilatérales entre les deux pays.
Le Président de la République française, a-t-il avancé, a choisi le Maroc pour effectuer sa première visite à l'étranger, au mois d'octobre dernier. Ce choix n'a pas été opéré au hasard, mais il était la conséquence naturelle et logique des liens d'amitié persistant, à travers l'histoire, entre les deux pays et les deux peuples. D'ailleurs, l'accueil chaleureux réservé par S.M. le Roi Mohammed VI au président Sarkozy reflète bel et bien le caractère privilégié de partenariat entre l'Hexagone et le Royaume chérifien.

A l'issue de cette visite, les relations franco-marocaines, traditionnellement marquées par des échanges denses et réguliers, ont franchi un nouveau seuil, vu les déjà acquis qui sont d'ailleurs très nombreux. En effet la France demeure le premier partenaire du Maroc en matière d'échange et de coopération dans le domaine économique et culturel. Et c'est bien dans ce contexte, a-t-il enchaîné, que le ministre François Fillon a pris l'initiative de co-présider le séminaire gouvernemental franco-marocain s'étant tenu à Rabat, au mois d'avril de l'année en cours.

Cette rencontre a constitué la traduction de la ferme volonté de procurer une nouvelle impulsion à cette coopération, via la signature d'une quinzaine de conventions et la conclusion d'une multitude d'accords commerciaux.
Le secteur emblématique des transports, ciblé comme l'une des principales priorités, se dotera grâce à cette coopération pour le futur TGV, qui liera dans un premier temps Tanger à Casablanca, avant de se prolonger ensuite vers le sud du Royaume et ayant bénéficié d'un don de 75 000 000 d'euros destinés au financement de l'assistance technique préalable. Ce projet a été annoncé lors de la visite du président Sarkozy.

Le groupe «Pierre et Vacances» s'apprête, pour sa part, à investir, dans le domaine du tourisme représentant le secteur phare des relations de coopération franco-marocaine, 300 millions d'euros attribués à la réalisation, dans les cinq prochaines années, des complexes touristiques à vocation aquatique et ludique, tenant en considération l'approche environnementale. Outre des résidences-services orientées vers les séniors.

Les conventions de prêt conclues par l'Agence de développement dans trois secteurs fondamentaux, la formation professionnelle en l'occurrence, l'énergie électrique et le traitement des eaux, constituent une illustration importante des avancées au terme des relations de coopération entretenues entre les deux pays frères.

Il s'agit, effectivement, d'un prêt consenti à la RAMSA, sans obtention de la garantie de l'Etat, pour une enveloppe budgétaire de 35 000 000 d'euros, attribuée au financement du programme d'assainissement liquide de l'agglomération du grand Agadir. L'ambassadeur de la République française au Maroc a procédé à la présidence de cérémonie de la signature d'une subvention versée à la RAMSA, dans le prolongement de ce prêt.

Il faut le rappeler, la France, qui assure la présidence de l'Union européenne depuis le 1er juillet, entend œuvrer, au cours de son mandat, a évoqué le consul général, pour que le Maroc puisse accéder à un statut avancé auprès de l'Union. Aussi, le président Sarkozy a-t-il choisi de lancer son projet d'Union pour la Méditerranée lors de sa visite d'Etat au Maroc. Ce projet qui vient juste de se concrétiser, après de multiples échanges, à l'occasion de la tenue, au Grand Palais, à Paris, du sommet fondateur, en présence de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid et d'une quarantaine de chefs d'Etat et de gouvernement.

Agadir et sa région attirent toujours un grand nombre de Français. La communauté française de la circonscription connait une progression régulière qui s'est accélérée au cours des trois dernières années, pour atteindre une croissance moyenne annuelle de 9%, et au rythme actuel, ce taux devrait être, en 2008, supérieur à 12%. Aujourd'hui, le nombre des ressortissants français inscrits au consulat général de France à Agadir dépasse les 2650, alors qu'ils n'étaient, il y a à peine 4 ans que de nombre de 2000.


------------------------------------


Ville attractive
Julien Perrier a procédé aussi à la mise en relief de la beauté de la ville d'Agadir son attraction en matière d'investissement et des réalisations des projets, dans le domaine touristique notamment, faisant de cette cité la grande métropole du sud du Maroc ; la Marina et la corniche nouvelle génération, contribuant à l'embellissement de la station balnéaire et la dotant de «croisette» cannoise. L'activité et l'animation, les grands projets inscrits dans le PDRT, et tant d'autres acquis et atouts distinguant la cité et en faisant une destination balnéaire sans pareille, ont constitué les axes, parmi d'autres, de son allocution.

Et dans le volet culturel et éducatif, il s'est dit très satisfait du rôle que jouent le lycée français, le collège Gauguin et l'institut français dans la création des conditions favorables pour l'enseignement de la langue française au niveau de la ville d'Agadir et sa région. Et également dans l'enseignement des langues arabe et amazighe, permettant à la communauté française résidant à Agadir de s'initier à la culture locale. Comme il n'a pas omis de se féliciter du niveau qu'atteint la collaboration entre le consulat général de France, la wilaya, le conseil régional de SMD et la municipalité d'Agadir.




Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222
0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page