Agadir : Promotion des produits du terroir

Le salon international des fruits et légumes (Sifiel) souffle sa cinquième bougie. Comme le veut la tradition, la ville d'Agadir a eu l'honneur d'abriter la cinquième édition du Salon international des fruits et légumes, organisée par l'Apefel.

Agadir : Promotion des produits du terroir

Le salon, qui a été mis en place sur une superficie de 30.000m2, a connu la participation de près de 300 exposants marocains et étrangers et a accueilli plus de 40.000 visiteurs.
Dans une allocution prononcée lors de la cérémonie de présentation officielle des demandes de reconnaissance des signes distinctifs et de la qualité, organisée à l'occasion de l'ouverture du Salon, et à laquelle ont assisté le wali de la RSMD et gouverneur de la préfecture d'Agadir Idaoutanane, le président de la RSMD et autres personnalités, Aziz Akhannouch, ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime, a indiqué que la biodiversité et la multiplicité des écosystèmes dont jouit le Maroc, lui permettent la production d'une large gamme de produits spécifiques dans les différentes régions marocaines. Ces produits témoignent de l'authenticité et l'originalité du mode de vie et du savoir-faire séculaire des populations locales.
Il a dit que l'exploitation suffisante et l'investissement optimal et de ces atouts sont un défi qu'il faut relever. Ce mode d'exploitation et d'investissement, a-t-il souligné, contribuera, entre autres, à la promotion des produits du terroir, qui constitue, d'ailleurs, l'un des axes majeurs du pilier II du Plan Maroc Vert, et ce, en vue de permettre à cette filière de contribuer à la création des richesses dans les zones difficiles, à la création de l'emploi et à l'amélioration des conditions de vie des populations.

Il a ajouté que le PMV compte, dans l'avenir, la mise en place d'une stratégie spécifique qui s'opérera sur plusieurs axes, notamment, celui de la caractérisation des produits du terroir, celui de l'évaluation de leur disponibilité, du soutien à l'accès, dans le cadre dudit développement durable, aux marchés et de la réglementation du secteur.
Depuis la mise en vigueur du dispositif juridique relatif aux Signes distinctifs d'origine et de qualité des denrées alimentaires (SDOQ), a souligné le ministre, le système marocain de labellisation a permis à la commission nationale des SDOQ l'examen de quatre cahiers des charges relatifs aux produits et celui de trois demandes d'agréments pour la certification et le contrôle des produits bénéficiant des SDOQ. Outre la reconnaissance, par le département de l'Agriculture, de l'indication géographique Argan et de l'appellation d'origine huile d'olive Zyout Chiadma.

Trois organismes de contrôle et de certification sont déjà agréés. Il s'agit d'Ecocert Maroc, Normacert et Veritas Maroc, a-t-il précisé. Le ministre a, aussi, saisi cette occasion pour féliciter l'Association des producteurs exportateurs de fruits et légumes du Maroc (Apefel) et pour la remercier des efforts qu'elle ne cesse de déployer et des moyens logistiques et humains qu'elle a mobilisés en vue de procurer le succès à cette manifestation qui enregistré la participation des acteurs et des professionnels marocains et étrangers. Soulignons qu'au terme de la prochaine édition, il est prévu de procéder à la labellisation de huit à dix produits, dont quatre ayant fait l'objet de la cérémonie. Il s'agit, en l'occurrence de l'indication géographique «Clémentine de Berkane», l'appellation d'origine «Safran de Taliouine», l'indication géographie «dattes Majhoul de Tafilalet» et l'indication géographique «Chevreau d'arganier».

Démarrage de la caravane de l'exportation

La caravane de l'exportation, organisée par l'Association marocaine des exportateurs sous l'égide du ministère du Commerce extérieur, a été lancée mercredi à Agadir.
Initiée en partenariat avec la CGEM et la Fédération des chambres marocaines de commerce, d'industrie et des services, cette caravane, qui sillonnera les principales régions économiques du Royaume, fera escale à Laâyoune, Oujda, Tanger, Fès, Marrakech et Casablanca. L'objectif est de rapprocher l'offre exportable régionale des marchés internationaux, de déterminer les attentes des entreprises exportatrices régionales et de présenter les propositions des institutionnels pour le développement de l'offre exportable régionale.
Dans une déclaration à l'agence MAP, le secrétaire général du ministère du Commerce extérieur, M. El Aid Mahsoussi, a indiqué que cette caravane servira d'espace de dialogue et d'échange de vues pour les opérateurs économiques, notamment les exportateurs. Elle a également pour objectif d'informer les exportateurs des mesures d'accompagnement prises par les pouvoirs publics, ainsi que des actions destinées à faire face aux répercussions de la crise économique internationale, a-t-il ajouté.


Repères
Création d'entreprises
   
- Deux cent vingt-deux certificats négatifs pour la création d'entreprises ont été délivrés en novembre dernier par la Délégation du commerce et de l'industrie d'Agadir et le Centre régional d'investissement (CRI) de la région de Souss-Massa-Drâa.
   
- Selon le rapport de la délégation, le Centre régional d'investissement (CRI) et la délégation du commerce et de l'industrie ont accordé respectivement 141 et 81 certificats.
   
- Par nature juridique, les Sociétés à responsabilité limitée (SARL) viennent en tête avec 175 certificats, suivies des Personnes physiques (47).
   
- En ce qui concerne la ventilation par secteurs d'activités, le secteur des services occupe la première place avec 135 entreprises (61%), suivi du commerce avec 55 entreprises (25%), et du secteur de l'industrie avec 26 entreprises (12%).



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page