Agadir: Quatre festivals par an. Nécessaires

La destination balnéaire Agadir doit avoir comme objectif pour animation la ville quatre festivals par an. Soit un festival par trimestre. Deux évènements de grande dimension, en matière d’animation locale et en matière de promotion à destination du marché émetteur francophone, sont déjà acquis. IL s’agit du festival Timitar, qui vient de boucler sa quatrième édition et qui désormais devient incontournable pour l’animation locale en début de saison d’été. Reste à bien boucler et perfectionner la programmation et à maintenir le capte au delà de 2009.

Le deuxième événement artistique de grande importance, également, mais beaucoup plus encore puisqu’il concerne également la promotion touristique de la destination, est l’organisation du Concert Pour la Tolérance. Il aura lieu cette année encore, vers la fin du mois d’octobre prochain, et sans nulle doute connaîtra le même succès que l’année dernière, à condition bien sûr que la programmation des artistes soit de haute facteur. Ainsi donc, deux événements sont acquis pour l’animation de la destination.

Il s’agit désormais de faire le nécessaire pour continuer dans ce rythme et organiser deux autres festivals, ou évènements artistiques pour les deux trimestres restants. Pour le premier trimestre début de chaque nouvelle année qui coïncide avec la haute saison touristique d’hiver, un festival d’envergure international, rendrait énormément de service à l’animation de la ville et à sa renommée. En effet, il faut viser par ce festival qui coïncide avec la haute saison touristique et l’animation de la destination et sa promotion. Un seul grand festival est capable de jouer ce double rôle et merveilleusement. Il s’agit de l’organisation du Festival Al Moggar des Arts Populaires Africains.

Dans la mémoire touristique d’Agadir, jamais un tel festival n’a été à la fois bien organisé, bien réussi et avec un impact médiatique et promotionnel extraordinaire sur la destination balnéaire. Ce festival, contrairement aux autres, peut être payant, à l’instar du Festival des Musiques Sacrés de Fès. IL va s’adresser à la fois aux touristes et aux nationaux avec une version gratuite réduite pour les locaux. Pour amortir les frais de l’organisation, de la prise en charge des troupes africaines, du déplacement et des cachets pour des centaines de personnes venues des pays africains et amis, la formule payante convient mieux et devra être accompagné des subventions et du sponsoring nécessaire.

Question fondamental : qui va organiser ce grand festival ? La formule qui conviendrait le mieux est entrain de voir le jour, dans un cercle bien fermé, pour l’instant. Cela s’appellera, l’Association du Concert Pour la Tolérance, dont l’objectif est d’organiser le Concert avec TF1. Rappelons, que le Concert pour la Tolérance, est d’abord une émission Télé. L’idée à retenir est celle concernant la création d’une Association Pour la Tolérance, tout court et y inclure et l’organisation du Concert et celle du Festival Al Moggar pour les Arts Populaires Africains. Car ce festival entre en plein cœur de la tolérance, de l’ouverture politique du Maroc, sur les pays africains ( francophones et anglophones) et sera une occasion de renouer le contact avec les pays africains amis et autres tout en mettant à l’avant l’appartenance du Maroc au continent africain. Bref de quoi faire de cette organisation plusieurs coups : politiques, culturels, relationnels, artistiques, de voisinage, etc… L’idée n’est pas mal du tout, elle est à creuser et à développer comme il le faut.
Quant au quatrième événement qui coïncide avec le deuxième trimestre, on pourra éventuellement opter pour l’organisation d’un festival des Arts Populaires de la Région Souss Massa Draâ, qui doit servir également de la mise en relief de ce grand patrimoine culturel mais également de sa préservation. Pour sortir un peu des chemins battus, on peut imaginer l’organisation de ce festival, avec la centaine de troupes purement régionales, dans la plage d’Agadir avec en guise d’ouverture, des fantasias sur la plage. Bref de quoi rendre heureux et nos visiteurs et la population locale. Tout cela est possible avec une bonne coordination et une bonne volonté de donner la destination d’une animation qui sert sa renommée touristique.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page