Agadir réorganise son réseau routier

- Les travaux d’une liaison express débuteront en janvier 2008


- Elle reliera la ville à l’aéroport


- Un investissement de 151 millions de DH

La Commune urbaine d’Agadir peaufine son réseau routier. En effet, de nombreux aménagements sont en cours de réalisation. Pour l’heure, la commune s’apprête à lancer les travaux de la liaison express qui relie la ville à l’aéroport Al Massira. Le projet est porté avec le soutien de plusieurs partenaires, notamment la direction de l’Equipement, Al Omrane et la Ramsa (Régie autonome multiservices d’Agadir). Participent aussi au projet l’ONE, l’Onep et Maroc Telecom. Cette collaboration a été scellée par une convention paraphée par les différents intervenants. Ainsi, ces derniers s’engagent à financer le projet dont le coût s’élève à 151 millions de DH. Sur le plan délai de réalisation, la durée des travaux est de 18 mois. Ainsi, le démarrage du chantier aura lieu en janvier 2008 pour se terminer en juin 2009.
D’une longueur de 15,35 km, cette infrastructure sera aménagée en deux fois trois voies de 3,50 m. « Ce sera la première ville du Royaume à avoir une entrée aménagée de cette manière», souligne Rachid Filali, wali du Souss-Massa-Drâa.
Sur le plan urbanistique et touristique, sans oublier l’amélioration de la circulation routière, le projet est très important.
Indéniablement, il contribuera à la mise à niveau de la ville et à son embellissement. C’est justement à cet effet que, depuis près de deux ans, la cité est en chantier. Rappelons que la Commune urbaine d’Agadir a investi une enveloppe de plus d’un milliard de DH dans des chantiers structurants qui devraient être finalisés d’ici 2009. Parmi les projets au programme, figure également l’extension du réseau routier. Il s’agit, dans ce cadre, de réaménager les accès du port de la ville et de la marina. Cette opération qui devrait être finalisée début 2008, représente un coût de 30 millions de DH. Elle vise, entre autres, la mise à niveau de la voirie, de l’éclairage public, des espaces verts. Le chantier doit aussi être livré au début de l’année prochaine.
D’autres projets sont aussi sur les rails aujourd’hui. Selon Tariq Kabbage, la première tranche de la promenade du front de mer sera opérationnelle fin décembre. L’aménagement de trois autres tranches devrait suivre. Au total, ce sont plus de cinq kilomètres de promenade à travailler. Ce projet, comme le développement du réseau routier ainsi que les autres chantiers de la ville, contribueront à l’aboutissement du plan de développement régional touristique. Une feuille de route dont l’exécution est tributaire de bien d’autres volets.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page