Agadir : Un étudiant victime de la guerre des routes

Un dramatique accident de la route a tourné à la manifestation de solidarité avec un étudiant sahraoui de la Faculté de droit de l’Université Ibn Zohr d’Agadir.
L’accident est survenu lundi 26 courant sur la route Est/Ouest séparant le quartier Salam (provenance de l’étudiant) du quartier Dakhla (destination de l’étudiant). Fayçal Kamani, la vingtaine, originaire de Laâyoune, qui rentrait à la cité universitaire d’UIZ a été heurté par une Mercedes 240 avant d’être percuté ensuite par une Renault 19 le tuant sur le coup.
Après constatation du décès de l’accidenté, la protection civile a refusé d’évacuer son corps avant la fin des formalités de la police routière.
Des étudiants sahraouis ont profité de cet accident dramatique pour manifester contre, prétendent-ils «la volonté des autorités locales d’humilier les étudiants sahraouis… ».
Une manifestation de solidarité avec la famille de l’étudiant décédé est prévue aujourd’hui dans les Facultés des lettres et de droit et
un communiqué sera diffusé aux manifestants. D’autres mouvements suivront à Laâyoune et dans les Universités de Marrakech…
La cause de l’accident du 26 novembre est due à la vitesse. Des mesures sont en cours d’étude pour mettre en place des plaques, renforcées par des passages à dos d’âne pour arrêter l’hécatombe des routes.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page