Agadir/Tourisme : Ryanair mise sur la destination

· La compagnie renforce le nombre de ses vols
· Liaisons directes au départ de Bruxelles, Düsseldorf, Londres et Liverpool

Agadir/Tourisme : Ryanair mise sur la destination

Bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme à Agadir. La compagnie aérienne low cost Ryanair va renforcer sa programmation de vols sur Agadir.
Ainsi dès le 27 octobre prochain, deux vols par semaine sont prévus tous les mardi et vendredi au départ de Bruxelles (Charleroi). A cela s’ajouteront deux vols par semaine au départ de Düsseldorf, les mercredi et samedi à partir du 4 novembre prochain. Auparavant, la compagnie lancera aussi deux vols par semaine au départ de Londres (Stansted), les mercredi et samedi à partir du 28 octobre prochain. Deux jours avant, soit le 26 octobre, ce sont deux vols par semaine au départ de Liverpool, qui atterriront à l’aéroport Agadir Al Massira tous les lundi et jeudi.
En attendant, il faut rappeler que Ryanair relie déjà en vols directs la station balnéaire à Marseille les mardi et samedi. Soulignons également que cette compagnie n’est pas la seule à miser sur le chef-lieu du Souss. Le low cost Easyjet entame aussi dès le 4 novembre prochain la programmation de la ville d’Agadir avec deux vols par semaine les mercredi et dimanche, au départ de l’aéroport Londres Gatwick.
Dans ce contexte, douze vols low cost desserviront Agadir dès fin octobre. Une véritable aubaine pour la station balnéaire dont les flux touristiques ne manqueront sûrement pas d’augmenter avec ce renforcement de connexions aériennes. Sur le marché anglais notamment, les nouveaux vols programmés contribueront à compenser d’une part l’annulation des deux vols de Thomas Cook en hiver prochain, précise Doreen Ohayon, DG de Sahara Tours International. Pour rappel ce sont deux vols en provenance de Londres Gatwick et de Manchester, soit 460 sièges de perdus par semaine. Que les opérateurs du secteur se rassurent, les vols programmés des low cost non seulement effaceront cette perte mais devraient générer plus de 670 passagers additionnels par semaine sur la station balnéaire en hiver prochain. Reste plus qu’à espérer que ces vols soient pleins. En attendant, de l’avis de Doreen Ohayon, il est indispensable d’accompagner l’arrivée de ces low cost sur la destination par plusieurs mesures.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page