Agadir/Transport: La Commune urbaine prépare son PDU

- Elle s’appuie sur l’expérience de la ville de Nantes


- Trois millions de DH mobilisés pour l’élaboration d’une étude

Les préparatifs pour l’élaboration d’un plan de déplacement urbain (PDU) vont bon train. Lundi dernier, Tariq Kabbage, président de la Commune urbaine d’Agadir a réuni plusieurs acteurs locaux pour la réunion du comité local des déplacements. C’était en présence du représentant PAD/Maroc (Programme d’assistance à la décentralisation) et du vice-président de la métropole française de Nantes. De fait, cette dernière va accompagner la Commune urbaine d’Agadir dans le cadre d’une assistance à maîtrise d’ouvrage pour l’élaboration et la mise en œuvre du plan de déplacement urbain du Grand Agadir. Car le projet concerne aussi les villes d’Inezgane, Aït Melloul, Dcheira, Taghazout, Aourir et Drarga qui ne seront pas en reste dans ce grand projet. Un chantier d’une grande importance car l’état général de la circulation et des transports dans le deuxième pôle économique du Royaume est très préoccupant. La population urbaine des préfectures d’Agadir et d’Inezgane Aït Melloul n’a cessé de croître ces dernières années (prévisions 2008: 650.000 habitants) générant un important trafic, mal maîtrisé aujourd’hui. Car la composante circulation et transports collectifs a été, jusqu’à présent, insuffisamment prise en compte.
Pour remédier aux dysfonctionnements actuels et s’inscrire dans une perspective de développement durable de l’agglomération, les élus de la ville ont engagé une réflexion intercommunale dans le but de fédérer tous les acteurs autour de la problématique. Une démarche incontournable car les déplacements urbains relèvent d’une multitude de compétences.
Dans ce contexte, un PDU s’avère un excellent outil de planification et surtout de coordination entre les différents acteurs.
Par ailleurs, il permet de dépasser les clivages sectoriels et de rallier les objectifs de sécurité routière ainsi que de développement durable. Ceci à travers l’amélioration de la voirie, du stationnement, de la circulation, du réseau des transports en commun, sans oublier les espaces piétons.
Pour l’heure, le projet de PDU est au stade de l’étude. Selon les représentants de la commune urbaine d’Agadir, l’élaboration de ce plan qui devrait être prêt en 2009, nécessitera trois millions de DH. Une enveloppe financée à hauteur de 10% par la Commune. Le reste est pris en charge par la ville de Nantes et par le PAD.
A noter qu’en attendant la réalisation du PDU, la CUA a entrepris depuis deux ans plusieurs chantiers (pistes cyclables, sens giratoires…) dans la ville pour l’amélioration les déplacements des usagers.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page