Agadir/transport urbain : 11 millions de DH pour sortir de la crise

· Une décision du CA de la Ratag
· L’enveloppe permettra la location de bus pour le renforcement de la capacité de transport de la régie
· Les élus sollicitent une rencontre avec le ministre de l’Intérieur

Agadir/transport urbain : 11 millions de DH pour sortir de la crise

Les préoccupations des autorités locales et des élus à Agadir convergent. Samedi dernier, Rachid Filali, wali du Souss-Massa-Draâ, présidait une session extraordinaire du conseil d’administration de la Régie autonome du transport urbain d’Agadir (Ratag).

Au cours de la même journée, les présidents des communes du Grand Agadir et des députés de la capitale du Souss tenaient une réunion pour débattre également de la problématique du transport urbain dans la zone. Une réunion suite à laquelle ils ont sollicité à travers un écrit une rencontre urgente avec le ministre de l’Intérieur en vue de trouver des solutions radicales pour le secteur. De fait, le sujet mérite toutes les attentions en ce moment car depuis l’arrêt d’activité de la société Zetrap, suite à une grève de ses employés, la situation du transport urbain dans la ville s’est encore aggravée. Et celle-ci nécessite des mesures urgentes pour répondre à la demande des citoyens. C’était justement l’ordre du jour de la session extraordinaire de la Ratag. Pour les membres du conseil d’administration de la régie, il est question d’offrir des solutions durant «cette période transitoire qui précède l’entrée en vigueur de la gestion déléguée du transport urbain par bus au niveau du Grand Agadir». Pour rappel, ce dossier est en stand-by en raison d’une décision de justice suspendant l’exécution du marché remporté par la société Alsa. Pour l’heure, le conseil d’administration de la Ratag a décidé d’allouer une enveloppe de 11 millions de DH pour le renforcement de la capacité de transport de la Ratag.

De fait, ce budget, financé par le ministère de l’Intérieur, permettra la location d’autobus par la régie pour faire face à la demande des citoyens et notamment des étudiants de la ville. A ce sujet, 20 autobus et le personnel nécessaire seront dédiés principalement aux étudiants de l’université aux heures de pointe. Il s’agit de même de renforcer le réseau régulier en dehors de ces horaires. Ces mesures permettront sûrement de désamorcer quelque peu et momentanément la crise du transport urbain dans le Grand Agadir.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page