Agadir/Université: la correction automatique, une première

La Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales (FSJES) vient d’acquérir un scanner et un logiciel qui offrent une technologie de pointe en matière de correction automatique des copies des examens universitaires. Jusqu’à 5.000 copies par heure, alors qu’auparavant la correction pouvait prendre jusqu’à un mois

Agadir/Université:
la correction automatique, une première

Une première! La Faculté des Sciences Juridiques Economiques et Sociales (FSJES) vient d’acquérir un scanner et un logiciel qui offrent une technologie de pointe en matière de correction automatique des copies des examens universitaires. Cela fait trois ans que l’administration de l’établissement travaille sur ce projet qui vient enfin d’être mis en application.
Pour les premières années, filière de «Droit arabe», 20% des modules sont corrigés automatiquement. Pour la filière «Economie et gestion», ce sont 50% des modules. En ce qui concerne les deuxièmes et troisièmes années, ce sont respectivement 75% et 50% des modules qui sont passés en QCM en prévision de la correction automatique. «L’avantage de ce scanner, c’est qu’ils offre une égalité des chances entre les étudiants», explique Dr Lahoucine Aboudrar, Doyen de la FSJEC. De plus, il permet un gain de temps extraordinaire, a-t-il ajouté.
En effet, le nouveau scanner peut corriger jusqu’à 5.000 copies en une heure. Une aubaine et un investissement nécessaire pour la faculté qui souffre d’un sureffectif d’étudiants (25.000 inscrits cette année au lieu des 10.000 prévus initialement) et qui mettait jusqu’à un mois, faute de ressources appropriées, pour la correction des copies. Le budget alloué à cette petite merveille technologique s’élève à 70.000 DH pour le scanner et 140.000 DH pour le logiciel. Il faut préciser que le personnel chargé de la manipulation du scanner a reçu une formation en France afin d’être à même de maîtriser les règles d’utilisation. Une campagne de sensibilisation a aussi été menée afin d’initier les étudiants. D’ailleurs, le film interactif diffusé sur le site de l’Université Ibn Zohr a été visionné par 14.000 étudiants en seulement quatre jours. Le jour des examens, des affiches rappelant les modalités d’usage ont aussi été accrochées dans les amphithéâtres et les salles d’examen pour que les étudiants s’y conforment.
Parmi les autres avantages de ce scanner, c’est la possibilité pour les étudiants de vérifier leurs copies directement sur Internet une fois les corrections automatiques terminées. Pour rappel, la Faculté des Sciences Juridiques Économiques et Sociales d’ Agadir a été ouverte en 1999. Elle s’étale sur près de 9 hectares et comprend 11 amphithéâtres de 250 places chacun, de nombreuses salles d’enseignements dirigés et laboratoires de recherche de même qu’une bibliothèque universitaire.
En plus d’une formation commune de base, la faculté offre un large éventail d’unités de valeur optionnelles, ainsi que 2 parcours de licence fondamentale, 5 licences professionnelles et 04 masters recouvrant l’ensemble des thématiques économiques et juridiques. D’un autre côté, La FSJES d’Agadir mène de nombreuses actions de formation et de recherche en liaison étroite avec les autres composantes de l’université Ibn Zohr.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page