Bourse : La baisse continue

Malgré le flux des transactions, le marché boursier continue d’afficher des tendances baissières. Mais, le tonus des variations se porte mieux que la semaine d’avant.

Sur le bilan hebdomadaire, les indices phares de la place casablancaise ont continué sur leur trend. Le Masi a bouclé sa semaine en baisse de 0,05% pour s’établir à 11.305,39 points. Même tendance pour le Madex qui s’est rétracté de 0,01% pour se fixer à 9.255,12 points et ramener, donc, sa performance annuelle à 19,52%.
Le volume global de la semaine s’évalue à 2,8 milliards de dirhams drainé sur les deux marchés, central et de blocs. Au-delà des transactions du marché central, la semaine a marqué celui de blocs par l’introduction de Timar en Bourse, le 17 juillet, par l’offre de 45.000 titres pour un prix de base de 350 dirhams. D’autre part, cette semaine a, aussi, été celle de l’émission d’obligations par la SNI. Cette transaction, qui portait sur 6.000 titres cotés et 6.000 autres titres non cotés, a été souscrite à hauteur de 100%. À savoir que ces titres ont été émis pour une valeur nominale de 100 DH, soit 1,2 milliard de dirhams.
S’il est question de faire une comparaison, ce sera de dire qu’à l’issue de la semaine dernière les valeurs ayant tiré leur épingle du jeu sont plus nombreuses par rapport à la semaine d’avant. Sur le marché central, c’est la valeur Oulmes qui surplombe les variations des autres tickers. Ayant signé un «+12,06%», cette valeur a, après deux séances, réalisé un volume d’échanges de 252,2 millions de dirhams, hissant l’action de 1.061 DH à 1.189 DH.
En deuxième place, c’est Zellidja qui s’est relevée de 5,80%, suivie de Rebab (5,75%), puis Timar (5,19%).
Sur le répertoire des baisses, Acred s’est retrouvé en haut de la liste avec une chute de 11,47% pour un volume d’échanges de 1,6 million de dirhams. Le deuxième grade est celui de Maghrebail qui a chuté de 11%, faisant passer son action de 800 dirhams à 712 dirhams.
Par ailleurs, le top ten hebdomadaire des valeurs les plus actives a adjugé la première place à Ittissalat Al Maghrib avec un volume échangé de 523,3 millions de dirhams. L’ONA vient juste après en seconde place, avec un volume de 296,7 millions de dirhams, devançant la BMCE en troisième lieu, avec 105,4 millions, puis Attijariwafa bank quatrième, avec 67,2 millions de dirhams en termes de volume des transactions.
Sur le marché des capitalisations, c’est, encore une fois, Ittissalat Al Maghrib qui sauve sa mise pour se placer en tête de liste, dopée par une capitalisation chiffrée à 116,9 milliards de dirhams. La seconde place du podium revient à Attijariwafa bank avec son cumul de 53,2 milliards de dirhams, suivie de la BMCE avec 43,1 milliards de dirhams.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page