CAN-2008: Le Maroc affronte la Zambie


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/banner468_gris.php' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 188
Un match pour entretenir la confiance du groupe

L'équipe du Maroc affronte ce samedi la Zambie en match amical au complexe sportif de Fès (15h), pour un test qui doit entretenir sa confiance, à 9 jours du coup d'envoi de la CAN au Ghana.

Après deux rencontres en novembre face à la France et au Sénégal, l'Equipe du Maroc poursuit son objectif : finaliser la préparation pour le mondial africain.
Le staff technique avait conçu ce rendez-vous en plus du match contre l'Angola prévu le 16 janvier à Rabat comme une dernière étape de réglage avant son premier match contre la Namibie le 21 janvier à Acra. Ce que les Marocains attendent, c'est avant tout de savoir dans quelle configuration l'équipe nationale va débuter la CAN, notamment en défense.

Si la configuration offensive idéale ne fait guère de doute (Hajji, Chamakh, Alloudi et Skitioui si ce dernier est rétabli), si la paire des récupérateurs à fait son trou (Kharja, Safri, Kissi ou Kabbous), l'énigme plane toujours autour de la composition de la ligne arrière.
El Karkouri retrouvera-t-il sa place dans l'axe au côté de Ouaddou ou sera-t-il laissé sur le banc de touche au profit de Amine Rbati ? El Karkouri avait manqué les deux derniers matchs de préparation du mois de novembre en raison d'une blessure.

Le même suspense entoure également le poste de gardien de but.
Lamyaghri sera-t-il intronisé n°1 ou va-t-il céder sa place à Khalid Fouhami, qui a été rappelé par Henry Michel ? Autant de questions qui vont bientôt avoir des réponses, parce qu'on imagine que l'équipe qui sera conduite lors des deux derniers matchs de préparation sera sans aucun doute l'équipe-type de la compétition, avec un possible changement d'un ou de deux joueurs.
De toute façon, seuls les meilleurs seront alignés au Ghana en vue de défendre crânement les chances du Maroc lors de ce mondial africain dont le trophée échappe aux Lions de l'Atlas depuis 1976 à Addis Abeba en Ethiopie.
Le sélectionneur national, qui joue sa cinquième coupe d'Afrique, se veut optimiste et se dit préparer match après match.

Lors de la conférence de presse qu'il a tenue mercredi 9 janvier à Fès, Henri Michel, a expliqué : "Je préfère me concentrer sur le premier match contre la Namibie le 21 janvier à Accra puis ensuite réfléchir au match contre la Guinée
le 24 janvier et du coup assurer la qualification pour le second tour".
Dans le groupe A, le Maroc affronte également le Ghana, pays organisateur, le 28 janvier. "Confiant dans la capacité de l'équipe à faire un bon parcours", Henri Michel "préfère obtenir des résultats match après match" plutôt que de faire des pronostics sur le parcours des Lions de l'Atlas.

Il est à signaler qu'un autre match de préparation doit opposer la Maroc à l'Angola le 16 à Rabat, avant de partir le lendemain pour le Ghana.
Une chose est sûre, les Marocains attendent que leur équipe efface la piètre prestation lors de la dernière édition en Egypte, où l'équipe nationale n'a pas marqué le moindre but. Deux matchs nuls face à l'Egypte et à la Libye et une défaite face à la Côte d'Ivoire.
-------------------------------------------------------
Cinquième CAN pour Henry Michel A 60 ans, Henry Michel s'apprête à participer à sa cinquième coupe d'Afrique, en cherchant cette fois à grimper une marche supplémentaire, après avoir échoué en finale avec la Côte d'Ivoire lors de la dernière édition. Michel a beau avoir été capitaine de l'équipe de France et sélectionneur des Bleus lors de la Coupe du Monde de la FIFA, en 1986 au Mexique, son destin est aujourd'hui intimement lié à l'Afrique. Son premier mandat africain, il l'a effectué à la tête du Cameroun, qu'il a mené à la Coupe du Monde de la FIFA, aux Etats-Unis en 1994.

Aujourd'hui, cet ancien milieu défensif tient les rênes du Maroc pour la deuxième fois de sa carrière. Il a été nommé en septembre pour conduire les Lions de l'Atlas au Ghana en 2008, puis à la Coupe du Monde 2010, en Afrique du Sud. Lors de sa première expérience marocaine, Michel était resté en poste pendant cinq ans, la mission la plus longue d'une carrière de bourlingueur qui l'a vu entraîner l'Egypte, la Grèce, le Qatar, l'Arabie saoudite, la Tunisie et les Emirats arabes unis. L'ancien canari avait présidé aux destinées des Marocains de 1995 à 2000. Ironie du sort, son limogeage avait été précipité par un décevant parcours lors de la CAN nigériane.

Michel semble vraiment enchanté de retrouver les commandes de la sélection marocaine, d'autant plus que les résultats plaident en sa faveur. Après le match nul (2-2), face à l'équipe de France au mois de novembre, ses protégés ont décroché une belle victoire face au Sénégal (3-0), lui aussi qualifié pour la CAN, lors d'un match de préparation disputé à Colombes.


Warning: main(/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html) [function.main]: failed to open stream: No such file or directory in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222

Warning: main() [function.include]: Failed opening '/homez.62/agadirne/www/includes/banners/pubOxado.html' for inclusion (include_path='.:/usr/local/lib/php') in /home/agadirne/www/news-actualites/details.php on line 222
0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page