Chassé-croisé entre l’ONA et la CDG dans le capital de Veolia Maroc

Le capital de Veolia Environnement Maroc est désormais détenu à hauteur de 81% par Veolia Water, 9 % par Fipar-holding et 10% par l’américain AAIF.


Fipar-holding, filiale du groupe CDG, et l’américain AIG Infrastructure Fund Holding (AAIF) sont désormais dans le capital de Veolia Environnement Maroc. De plus de 2,6 milliards de dirhams, soit 26.488.175 actions de 100 dirhams, le capital de Veolia Environnement Maroc est détenu à hauteur de 81% par Veolia Water AMI (Afrique, Moyen-Orient, Inde), 9% par Fipar-holding et 10% par AAIF.
À cette occasion, une cérémonie de signature s’est déroulée, mardi à Rabat, en présence de Amine Benhalima, administrateur directeur général de Fipar holding, Nayel Georges Vidal, vice-président de Emerging Capital Partners, Patrice Fonlladosa, président-directeur général de Veolia Water AMI ( Afrique, Moyen-Orient et Inde), et Olivier Dietsh, président-directeur général de Veolia Environnement Maroc.
À travers cette prise de participation de Fipar-holding et AAIF dans son capital, Veolia Environnement souhaite avoir à ses côtés des partenaires institutionnels nationaux et internationaux de premier plan, qui puissent accompagner son développement. M. Fonlladosa a déclaré que «nous sommes là, pour des contrats de longue durée, de 15 à 20 ans, ce projet est l’aboutissement de deux ans de négociation avec les partenaires». Avec un chiffre d’affaires consolidé de 4,4 milliards de dirhams et un résultat net de 85 millions de dirhams, Veolia Environnement Maroc est un acteur économique de référence, fortement engagé dans le développement économique et social du Royaume. Veolia Environnement Maroc est désormais un groupe intégré, doté d’une organisation adaptée, lui permettant d’assurer sa mission de service public et de développer au mieux ses activités au Maroc, afin d’améliorer la qualité de vie des citoyens et de confirmer son engagement dans le développement durable et la protection de l’environnement. Veolia Environnement est présent au Maroc depuis 2002 via des contrats de gestion déléguée dans les domaines de distribution d’eau, d’électricité et d’assainissement (Amendis à Tanger et Tétouen, Rédal à Rabat-Salé ). Le groupe est également présent à travers Amanor qui oeuvre dans les domaines du transport de personnel, du curage de réseaux d’assainissement, de l’électrification urbaine et des travaux d’entretien des réseaux d’eau potable. Avec 4.300 salariés, le groupe bénéficie d’un transfert de compétences permanent avec Veolia Environnement. Il a ainsi développé une expertise adaptée au Maroc en matière de gestion des services publics de proximité au bénéfice de la satisfaction du consommateur. Partenaire des collectivités locales, Veolia Environnement au Maroc investit pour améliorer la qualité de vie des citoyens, elle s’est fortement engagée dans le développement durable, notamment à travers la dépollution de la baie de Tanger, l’assainissement de l’oued Martil à Tétouan, du littoral de Rabat-Salé et du Bouregreg, ainsi que par le biais d’un vaste programme de branchements sociaux. Enfin, Véolia Environnement au Maroc réalise un important investissement dans le développement des compétences de l’ensemble de ses collaborateurs à travers leur formation au sein de son campus, créé au Maroc en mars 2004 et qui s’étend sur 4 hectares à Témara.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page