Documentaire : Agadir accueille son premier festival

Une programmation riche pour le FIDA'DOC Souss. Le premier évènement qui fête le documentaire est né. Il s'appelle FIDA'DOC, aura lieu à Agadir du 4 au 8 novembre prochain et il nous sera présenté sous le thème «L'état du monde, le temps d'un festival»

Documentaire : Agadir accueille son premier festival

Organisé par l'Association de culture et d'éducation par l'audiovisuel, le Festival international du documentaire d'Agadir est né du désir de créer une culture documentaire non seulement dans la région du Souss mais sur l'étendue du Maroc. Il compte, en effet, créer une réflexion d'amélioration de ce genre cinématographique. «Le cinéma documentaire est un vecteur idéal pour sensibiliser les citoyens à notre credo humaniste, le FIDA'DOC est, en fait, un tremplin pour créer une dynamique sociale et culturelle, un lieu d'échange et de formation pour les étudiants et les cinéphiles de la région comme pour les réalisateurs et les producteurs marocains», explique Nezha Drissi, directrice du festival.

Le FIDA DOC'Souss est donc une manifestation à caractère professionnel, de dimensions nationale et internationale, un rendez-vous incontournable pour les hommes du cinéma du Sud et du Nord. Ses initiateurs souhaitent offrir aux nombreux festivaliers une fenêtre sur le monde et les faire ainsi découvrir une écriture cinématographique ancrée dans le réel, et ce à travers une programmation éclectique. Au menu de cette première édition une compétition internationale qui ‘'oppose'' une douzaine de films produits en 2007-2008 issus d'horizons géographiques, linguistiques et culturels très différents. Véritable carrefour culturel, le FIDA'DOC Souss réunira des opus venus du Maghreb, du Moyen-Orient, d'Europe, d'Amérique latine et d'Asie du Sud-Est…Ces derniers concouront pour un palmarès décerné par un jury de cinq personnalités marocaines et étrangères. Ils obtiendront à la fin un grand prix qui récompensera les qualités humanistes du cinéaste et de son film, un prix du jury qui sera en fait un coup de cœur, en plus d'un prix ‘'planète'' qui est le prix du public désigné par les suffrages des cinéphiles gadiris.

En parallèle avec la compétition, le FIDA'DOC Souss connaîtra des programmations thématiques qui dévoileront une sélection de films élaborés en collaboration avec le tissu associatif local ainsi que les universités et les établissements supérieurs de la région. Parmi les thèmes retenus dans cette sélection, on cite la lutte pour les droits des femmes, la protection de l'environnement et des ressources naturelles ainsi que l'émergence de modèles économiques alternatifs. Ce registre de la programmation a pour principal objectif de présenter des films qui trouvent un écho dans le travail quotidien des associations les plus actives de la société civile marocaine. Les séances de projection seront l'occasion de débats animés par des personnalités reconnues pour leurs compétences dans les sujets abordés.

Les organisateurs n'ont pas hormis les habitants des quartiers lointains de la perle du Souss puisqu'ils leur offrent des projections en plein air à travers la caravane numérique ambulante qui sillonnera la commune urbaine de la ville et de ses environs. «Cette initiative reflète le souci de proximité du festival et notre volonté de faire partager, au plus grand nombre de gens, un autre regard sur le monde à travers des films originaux», déclare N. Drissi. Festival engagé et citoyen, le FIDA'DOC Souss prévoit des séances d'éducation destinées au public scolaire de la ville. Ce volet vise principalement à éduquer le regard de plusieurs centaines d'élèves, en leur fournissant des clés pour mieux comprendre le langage des images diffusées sur le grand comme sur le petit écran.

Les étudiants d'établissements supérieurs profiteront, quant à eux, des ateliers sur le d£…ocumentaire. Ecriture, production, tournage, montage… sont les étapes du processus de fabrication du documentaire qui seront décortiquées et étudiées par les cinéastes en herbe venus partager l'expérience des professionnels du FIDA'DOC Souss.

Du côté des professionnels, le FIDA'Doc réserve aux producteurs et réalisateurs marocains l'occasion de bénéficier de l'expertise de professionnels étrangers sur leurs projets, et ce par des journées professionnelles. Et ce n'est pas tout… Se tenant dans la région du Souss, le FIDA'Doc, en collaboration avec l'IRCAM, programme une table ronde qui aura pour thème ‘'La production et la diffusion du cinéma amazigh''. En marge du festival auront lieu un hommage à la Marche verte ainsi que des soirées de découvertes musicales.

«Nous avons choisi de présenter l'amour»

Interview • NEZha Drissi
La spécialiste du documentaire nous parle du FIDA'DOC Souss

Quel est le point fort de la programmation du FIDA'DOC?

C'est difficile ‘'d'asseoir une identité'' au festival lors de sa première édition mais je peux dire que le FIDA'DOC est marqué par l'image fidèle qu'il présente de notre monde actuel. En nous posant la question : «A quoi ressemble notre monde actuellement? ». Nous pensons à la guerre, à la paix et à l'amour. Pour notre festival, nous avons choisi de présenter l'amour.

Qu'est-ce que vous avez prévu pour garantir la pérennité du FIDA'DOC ?

La première édition est déterminante. C'est beaucoup de travail avec peu de financement. Nous espérons que les partenaires de cette année nous soutiendront lors des éditions prochaines. Nous avons réalisé un bon travail avec les associations locales et notre objectif est de poursuivre ce travail pendant le reste de l'année, en alimentant les cinés-clubs organisés par les étudiants, et en animant des formations spécifiques au documentaire dans les écoles audiovisuelles de la région. Pour le public, on compte le drainer à travers la caravane ambulante et nous comptons sur le bouche-à-oreille pour l'attirer davantage.

Quelle est la valeur ajoutée de votre festival par rapport aux autres évènements culturels d'Agadir et aux autres évènements cinématographiques nationaux?

A Agadir, il n'y pas beaucoup d'évènements dédiés au septième art. Et notre festival est le premier entièrement destiné au film documentaire.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page