Echos, coulisses et indiscrétions de WAC - HUSA (2-1) : Domination territoriale des Wydadis

Les hommes de Badou Zaki ont littéralement dominé leurs adversaires, lors du match de la mise à jour du GNFE I, WAC - HUSA (2-1), disputé samedi en nocturne au Complexe sportif Mohammed V. Ils ont réussi à créer une demi douzaine d’occasions franches de buts... Des occasions que Pascal, Saâidi et surtout Rafik ont loupées d’une manière lamentable.

Echos, coulisses et indiscrétions de WAC - HUSA (2-1) : Domination territoriale des Wydadis

«Réctif» in-extremis du Staff technique
Au moment où Ajraoui s’apprête à faire son entrée sur le terrain, le quatrième arbitre affiche sur son tableau électronique le numéro «27» que porte le béninoi Pascal, l’un des meilleurs joueurs sur le terrain. Un tonnerre de sifflet des 30000 spectateurs s’est alors produit dans les gradins, ce qui a poussé un membre du staff technique à rectifier le tir au dernier moment auprès du quatrième arbitre pour faire remplacer Essaidi qui était inexistant le long du match, tout comme Rafik Abdessamad.

Absence de marque
Si le Hassania d’Agadir était handicapé par l’absence de son gardien Youssef Abbadi (expulsé face à l’OCK, match comptant pour la 22e journée), le Wydad quant à lui était amoindri par deux absences et non des moindres : Doulyazal et Hicham Jouiaâ.

Que de Simulations de fautes !!
Les joueurs du HUSA restent fidèles à leurs habitudes de simuler les fautes et essayer de tuer le match que ce soit à l’Inbiaât ou à l’extérieur d’Agadir surtout lorsque le résultat est en leur faveur. Ce match nous a rappelé en fait le fameux HUSA/WAC (saison 2001/2002) remporté par le Hassania sur le score étriqué d’un but à zéro (but du Roumain Cornéa à la 44e mn), un match dans lequel nous n’avons comptabilisé en tout et pour tout que 18 minutes de jeu !
Dans ce match qu’avait arbitré Khalil Rouissi, les joueurs soussis avaient battu, sans doute et sous la houlette du coach M’Hamed Fakhir, tous les records de simulations de fautes.

Le Rachad toujours au service du Hassania

Seul le Rachad Bernoussi a répondu favorablement à la demande des dirigeants du Hassania d’Agadir au sujet de l’emprunt de l’autocar. Le HUSA a donc assuré ses déplacements dans le Grand Casablanca (aéroport/hôtel/stade) par l’autocar du R.B. Un grand club de Casablanca aurait refusé d’emprunter son engin (qui constitue, il est vrai, une identité du club) au Hassania.

Souhait non exhaussé !
Le public du Hassania et celui du Raja n’ont pas répondu massivement à l’appel de Moldovan... Le coach du HUSA avait fait appel, à travers certains journaux, au public du HUSA et à celui du RCA pour venir constituer le douzième joueur de son équipe. Seule une centaine de l’«Ultra-Amazigh» et de «Batwaristes» (jeunes du quartier Abattoir/Agadir) ont pris place sous l’magana. D’autres supporters de la Gazelle du Souss et qui ont dû fermer leur épiceries, boutiques et téléboutiques avant l’heure habituelle ont pris place dans les tribunes et dans les gradins rouges, tout comme Mokhtar Kabous et ses potes de l’Association des amis d’Agadir (AAA) qui ont suivi les péripéties de la rencontre à partir de la tribune d’honneur.

«Radio +» présente au complexe Mohammed V
Notre confrère Hassan L’Bidaoui a réalisé la couverture in-live du match WAC-HUSA sur les ondes de Radio +. L’ami Hassan était accompagné dans son «direct» du joueur du Raja de Casablanca et ancienne coqueluche du Hassania, Youssef Agnaou.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page