Fête des mères : Une journée «inégalement» célébrée

Dans tous les pays, des jours sont consacrés à des personnes ou à des moments donnés de l'histoire, et ce chaque année, à la même période. Un autre jour de consécration vient s'ajouter à cette liste, loin d'être exhaustive. C'est la fête des mères qui a la particularité de ne pas avoir une date internationalement fixe, contrairement aux autres.

La fête des mères est une fête annuelle célébrée en l'honneur des mères dans de nombreux pays. Cette tradition annuelle de la fête des mères existe depuis des siècles. En effet, tout a commencé dans la Grèce antique, quand on fêtait alors la mère des divinités.
En l'an 2007 et au Maroc, cet événement est passé inaperçu pour certains, mais a aussi été fêté en grande pompe pour d'autres. Tenue le dernier dimanche de chaque mois de mai à l'instar de la Tunisie, la fête des mères a été une occasion pour consacrer le «plus honorable des métiers du monde non rémunéré».
Certes l'inexistence de cette fête dans les quartiers défavorisés est évidente. En fait, malheureusement le constat est palpable quant aux multiples défis de la vie quotidienne qu'affrontent les femmes de ces quartiers et qui les laissent loin de tout engouement en cette occasion.
Pourtant les enfants prennent cette fête très à cœur et confectionnent cartes et poèmes pour leur maman chérie. Ils laissent libre court à leur imagination pour surprendre celle qui est toujours présente pour eux, tout en sachant que c'est l'intention qui compte, étant entendu que les petits chérubins n'ont que de la petite monnaie dans la tirelire !
Quelques enseignants, notamment dans les écoles privées, incitent les enfants à jouer le jeu et les sensibilisent à cette fête. Les familles les plus aisées organisent des fêtes à la maison et les enfants achètent des cadeaux à cet être qui leur est cher.
D'ailleurs, à partir de la troisième semaine de mai, plusieurs commerçants ont commencé à afficher dans leur devanture des œillets rouges, symbole d'amour et d'attachement à la maman. Ils ont aussi commencé à accueillir des petits et grands visiteurs pour leur faire découvrir moult idées de cadeaux à offrir.
Cet engouement a été enregistré notamment du côté du Twin center à Casablanca mais aussi dans quelques boutiques sises à Derb Omar et à la galerie Benomar,…

Une fête qui date de la nuit des temps

Historiquement, cette fête est païenne et trouve ses origines dans l'adoration de la mère pratiquée en Grèce antique. Ce culte païen comportait des cérémonies en l'honneur de Rhéa (ou Cybèle), la grand-mère des dieux. Au XVe siècle, les Anglais fêtaient le Mothering Sunday, d'abord au début du carême puis le quatrième dimanche du printemps. En 1912, les États-Unis instaurent le Mother day, en souvenir de la mère de l'institutrice Anne Jarvis. Le Royaume-Uni l'adopté à son tour en 1914. Et l'an 1932, l'Allemagne l'officialise, suivie de la Belgique, Danemark, Finlande, Italie, Turquie, Australie et France.
En fait, Napoléon était tout à fait pour cette idée et a décidé de créer une journée fête des mères. Après un certain nombre de temps et de discussions sur le sujet, ce n'est finalement qu'en 1941 que le maréchal Pétain instaure la journée nationale des mères. La date n'a réellement été arrêtée qu'en 1950 au dernier dimanche de mai. Dans le cas où ce dimanche tomberait pendant la fête de la Pentecôte, la fête des mamans serait alors déplacée au premier dimanche de juin. C'est ce que les Français vont connaître cette année en 2007. Ainsi, la fête des mamans aura lieu le 3 juin prochain en France. Il faut savoir que partout dans le monde, la fête des mères existe, mais elle n'est pas à la même date. En effet, si on prend l'Australie par exemple, la fête des mamans tombe le deuxième dimanche de mai tout comme en Allemagne, en Autriche et au Canada. Au Mexique, c'est le 10 mai, le 21 mars pour l'Espagne, etc. Quoi qu'il en soit, un hommage est rendu aux mères et, en les enfants sont dans l'obligation morale d'offrir ne serait ce qu'un petit quelque chose à celle qui leur a offert la vie et qui n'arrête jamais de leur transmettre un amour sincère et incomparable. Avis à tous les enseignants pour qu'ils pensent à inculquer cette tradition originale et sociale à tous les enfants !

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page