Immobilier: Addoha dans le capital de Fadesa Maroc

Le groupe a acquis 50% de la filiale espagnole pour 1,3 milliard de dirhams

Le groupe Addoha fera encore parler de lui. Comme nous l'avons annoncé dans notre édition du samedi 8 décembre, il vient d'acquérir 50% du capital de Fadesa Maroc pour un montant de 1,3 milliard de DH.

Cette grosse opération consolide sa position de leader dans le secteur immobilier et le projette au-devant de la scène. Elle lui permet également de profiter des potentialités à court, moyen et long termes que représente l'activité du Groupe espagnol présent dans le Royaume à travers ses projets touristiques et immobiliers de taille, notamment les stations balnéaires Saïdia et «Plage Blanche», Alcudia-Kabila, Tanger City Center, Marrakech, Agadir-Tafoukt. Il bénéficiera également du réseau de distribution de Fadesa International à l'étranger. A noter que cette méga opération de croissance externe présente des synergies favorables et des perspectives commerciales importantes à Douja Promotion. Cette dernière, à travers cette acquisition, verra accélérer le développement de ses activités de 4 à 5 ans.

«Cette acquisition est conforme à la stratégie du groupe Addoha et s'inscrit dans la continuité du plan de développement ambitieux qu'il avait engagé ces dernières années et ayant nécessité la mise en place de moyens humains, techniques et financiers importants», souligne le promoteur immobilier. Et d'ajouter : «cette stratégie a permis au groupe d'asseoir sa croissance sur des bases saines et solides, de multiplier ses performances, d'améliorer sa rentabilité et d'augmenter ainsi ses parts de marché».

Cette opération d'envergure confère désormais au groupe Addoha une position de premier choix et lui ouvre de nouvelles perspectives pour le développement de ses activités à l'international.
De son côté, le groupe Fadesa International continuera à développer ses projets à travers le groupe Fadesa Maroc, que ce soit pour l'ensemble de ses activités immobilières actuelles et futures au Maroc.
A rappeler qu'en 2000, Martinsa Fadesa a été la première compagnie espagnole à arriver au Maroc pour promouvoir des projets immobiliers.

Elle est aujourd'hui l'un des principaux investisseurs étrangers dans le pays ainsi que la compagnie espagnole leader à opérer au Maroc. Elle dispose d'une surface totale de 4,72 milliards de mètres carrés.
Au cours du premier semestre 2007, Martinsa Fadesa a commercialisé en pré-vente 1.638 unités, soit + 59% par rapport à la même période l'année dernière totalisant un montant de 20 millions d'euros (+19% que l'exercice
précédent).

Martinsa Fadesa gère plusieurs chantiers au Maroc. Au niveau de l'Oriental, il est l'aménageur développeur de la station balnéaire Saïdia qui comptera à terme 16.000 chambres d'hôtel, trois terrains de golf, des zones de loisirs et de services, un port de plaisance de 800 amarres et 3.000
logements.
La commercialisation de la première tranche sera faite dès janvier prochain. Cette station sera la vedette lors du salon touristique «Fitur» prévu en janvier prochain à Madrid.

Le nord n'est pas en reste, la société développe conjointement avec le Groupe Anjoca le «Tanger City Center» qui implique la construction de deux hôtels, un grand immeuble de bureaux, une zone de loisirs et 850 logements.
À Smir, trois projets différents avec des hôtels, des terrains de golf, des zones de loisirs et sportives et plus de 4.000 logements sont prévus.
Au niveau du Centre, le groupe a déjà à son actif, un complexe résidentiel à Rabat ainsi que l'hôtel Barceló Casablanca, 4 étoiles premium avec 85 chambres qui est opérationnel depuis mars 2006.

A Marrakech, Fadesa développe un complexe de haut standing situé à la Palmeraie de Marrakech, qui compte trois hôtels, un terrain de golf de 18 trous, un centre commercial et plus de 2.600 logements.
Au Sud, il est également l'aménageur développeur de la station «Plage Blanche», un complexe de grande envergure d'une surface de 632 ha sur lequel seront construits plus de huit hôtels, un terrain de golf de 18 trous, un centre commercial et artisanal et 5.000 logements. À Agadir, un autre complexe résidentiel est presque terminé. Une bonne affaire pour Addoha.
--------------------------------------------------
De belles perspectives
Le promoteur immobilier marocain n'est pas à son premier accord avec Fadesa. Il a paraphé, en juillet dernier, avec ce promoteur immobilier un accord visant la création d'une société commune pour l'exploitation de 800 ha.

Cette convention entre dans le cadre de la nouvelle politique de diversification souhaitée par Groupe Addoha pour les prochaines années.
Il escompte réaliser 48% de son chiffre d'affaires cumulé sur la période 2008-2010 en construisant 6.500 appartements et villas répartis sur Marrakech, Agadir, Rabat et Tanger.

A noter que l'acquisition de 50% de Fadesa Maroc viendra accompagner les projets annoncés par Douja Holding dans le cadre de son business plan 2008-2010, ce qui confèrera au groupe une place de choix sur le marché. Selon ce plan, Addoha devrait voir ses réalisations croître sensiblement à partir de 2008, dépassant les 2 milliards de DH pour atteindre les 3,6 milliards de DH de capacité bénéficiaire nette en 2010. Ces performances seraient la conséquence d'un plus grand déploiement géographique notamment sur les villes de Marrakech, de Rabat-Salé et de Casablanca, générant respectivement des revenus de l'ordre de 6,2 MMDH en 2008, de 8,4 MMDH en 2009 et 3,6 MMDH en 2010.

Par ailleurs, le groupe connaît déjà une accélération de la cadence de production de logements notamment sur le segment économique avec une orientation nouvelle vers le haut de gamme, profitant en cela de l'élargissement de 1.315 ha de sa réserve foncière à fin 2006 et de l'implémentation d'une nouvelle organisation tant au niveau de la gouvernance que sur le plan opérationnel.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page