INDH: Convergence des projets avec les programmes

L'accélération de la mise en convergence des projets de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) avec les programmes sectoriels régionaux et provinciaux de la préfecture d'Agadir-Idaoutanane a été, mercredi, au centre d'une réunion élargie à Agadir.

A l'ouverture de cette réunion, le wali de la région Souss-Massa-Drâa, gouverneur de la préfecture d'Agadir Idaoutanane, Rachid Filali, a indiqué que le souci de la mise en convergence entre les différents programmes, interventions publiques et plans de développement des collectivités locales, était présent depuis le lancement de l'INDH par S.M. le Roi Mohammed VI.

Il a, dans ce cadre, souligné l'importance que revêt cette démarche pour assurer l'intégration et la complémentarité entre les actions des différents acteurs locaux, ce qui nécessite, a-t-il dit, d'établir une cohésion entre les programmes sectoriels et de garantir leur complémentarité avec l'initiative locale.

Le wali a affirmé que le principe de la mise en convergence constitue un levier important pour le succès de l'INDH ce qui nécessite la conjugaison des efforts de tous les intervenants dans le cadre des futurs programmes des secteurs publics et des collectivités locales et ceux de l'INDH au titre des années 2008, 2009 et 2010, l'objectif étant de répondre aux besoins exprimés au niveau des quartiers urbains et péri urbains ciblés par les programme préfectoral de l'INDH.

M. Filali a insisté, à ce propos, sur l'adhésion ferme de tous les intervenants à ce chantier de développement et la mobilisation de tous les moyens disponibles dans le cadre d'un plan d'action axée sur la concertation, la complémentarité et la cohésion entre les différentes interventions afin d'assurer le succès de ce grand chantier social qu'est l'INDH.

Cette réunion, à laquelle ont pris part les présidents des collectivités locales ciblées par les programmes de l'INDH, a été marquée par la présentation des projets programmés pour les années 2008, 2009 et 2010 répartis entre les secteurs social, de la santé, l'éducation, l'eau potable, l'assainissement liquide, l'aménagement urbain, l'habitat, l'agriculture, la pêche maritime et l'entraide nationale.

A l'issue des travaux, il a été procédé à l'approbation du plan d'action mis en place sur la base des programmes établis par les services extérieurs dans les quartiers ciblés par l'INDH dans la commune urbaine d'Agadir et les centres d'Aourir et de Drarka.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page