Internet au Maroc : Dégrèvement du Tabou 'Sexualité'

La Direction de « live journal », plate forme Open source de « blogs » et communautés virtuelles, reconnaît avoir suspendu environ 500 journaux et forums consacrés à la sexualité. Où en est le Maroc ?!

Internet au Maroc : Dégrèvement du Tabou 'Sexualité'
Internet au Maroc a sans doute bouleversé bien des habitudes. Le net par application est bourré d'informations, mais certes, celles – ci ne sont pas toujours fiables. La principale désinformation sur Internet se retrouve entre autres dans les sites à caractère sexuels, qui diffusent des informations subjectives qui ne sont pas vérifiées et souvent prise à tort.

Considérant plusieurs critères en questions, les marocains ne sont pas encore prêts à ce genre de site de sexualité. Un long héritage de tabous et d'ignorance éducative sévère, ces contenus ne pourront être que néfaste pour les marocains de toutes catégories.

Sans doute les médias télévisés marocains respectent sans compromis, bien des évidences. Mais Internet a permi bien des interdits tant conservés dans le désordre.

Des censures pour des contenus pornographiques : Tout a fait d'accord …

Dans la théorie de relations sociales, qui stipulent que les modes de réactions, sont acquis, soit par l'expérience directe ou indirecte, par l'observation de modèles, tels que ceux présentés dans les moyens de communications de masse, comme Internet. Le spectateur s'identifierait au personnage qu'il voit sur l'écran et adopterait son attitude et son comportement.

Ainsi, les conceptions erronées sur le rôle de la femme et de l'homme dans la sexualité du couple, développés à partir des représentations dans les médias, on arriverait à constituer la base des préférences du répertoire sexuel des marocains.

Ce manque d'éducation sexuelle, avec cette immense inondation de pratiques sexuelles via le net, risque de déclencher des représentations irréalistes de la sexualité, et deviennent un modèle exclusif et privilégié.

Dans l'attente d'une génération marocaine plus consciente de l'intimité de l'éducation sexuelle, les médias marocains et plus particulièrement Internet, doivent être extrêmement vigilants à ces contenus agressifs et haineux, des conséquences comme la pédophilie, l'homosexualité, la perversité et les crimes sexuels seront une résolution normale.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page