Jim Morrison est-il mort d'une overdose ?

Officiellement, Jim Morrison, le mythique chanteur du groupe « Doors », serait décédé d’une crise cardiaque après avoir vu un film au cinéma.

Mais Sam Bernett, ancien gérant du club le Rock and Roll Circus, donne une toute autre version dans son livre « The End: Jim Morrison », sans doute en référence à un célèbre tube des Doors : « The End ».

Selon cet ancien journaliste du New York Times, « Le flamboyant chanteur des Doors, le beau gosse californien est devenu une masse inerte effondrée dans les chiottes d'une boîte de nuit » … « Son visage est gris, les yeux fermés, il y a du sang sous son nez, et une bave blanchâtre comme de l'écume autour de la bouche légèrement ouverte et dans la barbe. Jim ne respire pas », poursuit-il. « Le médecin n'est pas dupe et parle d'overdose mortelle. ».
Jim Morrison serait mort d’une overdose d’héroïne dans l’établissement que Bernett avait en gérance.

Une mort beaucoup moins idyllique que la version officielle de la crise cardiaque.

Lors d’un entretien accordé à l’agence Reuters, Bernett explique son silence pendant toutes ces années « L'entourage de Jim Morrison, ses amis proches et sa fiancée Pamela Courson ont décidé d'une version dans laquelle il n'était pas question de drogue, d' alcool ou d'overdose. Je n'allais pas polémiquer par respect pour sa famille et son entourage »… « Je voulais que la vérité soit dite une bonne fois pour toutes. Je n'ai fait que mettre noir sur blanc ce que des tas de gens savent. Je raconte des faits ».

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page