Judo : Championnats d'Afrique à Agadir

Une compétition qualificative pour les J.O 2008


La capitale du Souss accueille du 15 au 18 mai 2008 les 29e championnats d'Afrique de judo, organisés par la Fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés sous le haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Sous l'égide de l'Union africaine de judo, cette compétition est qualificative pour les Jeux olympiques de Pékin 2008. Les meilleurs judokas africains seront donc au rendez-vous à Agadir. «Pour la troisième fois, le Royaume du Maroc va offrir son cadre enchanteur aux compétitions fraternelles de l'élite du judo africain», déclare Lassana Palenfo, président de l'Union africaine de judo, dans un communiqué. Il s'agit, selon lui, d'une «compétition qui rapproche les cœurs de la jeunesse africaine par la magie du judo, symbole de paix et de concorde. Une invitation au dépassement, au don de soi par l'effort sain et le fair-play pur !». Durant la dernière édition qui s'est tenue à l'Ile Maurice en 2006, le Maroc s'est classé troisième. Nos Judokas tenteront cette fois-ci de faire mieux surtout qu'ils auront pour mission de décrocher leurs tickets pour les Jeux Olympiques.

Pour Boubker Benbada, président de la fédération royale marocaine de judo et arts martiaux assimilés, l'équipe nationale qui représentera le Maroc aux championnats d'Afrique a tous les atouts nécessaires pour réussir ce pari. «Nous avons beaucoup de chances de médaille, et ce, dans diverses catégories. Ce qu'il faut savoir c'est que le judo marocain a toujours été classé parmi les premiers au niveau africain. Au cours de cette nouvelle édition des championnats d'Afrique, nos judokas essayeront de se qualifier pour les J.O de Pékin, le plus grand rendez-vous sportif de cette année», affirme M.Bendada. «Au-delà des titres, des médailles et des marches du podium, le judo n'est rien d'autre qu'un humanisme au service de la fraternité et de l'amitié entre tous les peuples de la planète terre. Que le meilleur gagne !», renchérit, pour sa part, Lassana Palenfo.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page