Le Boulevard des jeunes musiciens du 1er au 4 juin à Casablanca

Le Boulevard des jeunes musiciens du 1er au 4 juin à Casablanca La 8ème édition du Boulevard des jeunes musiciens, destinée à détecter et à promouvoir les jeunes musiciens, se tiendra du 1er au 4 juin prochain à Casablanca.

Les formations musicales désireuses de participer cette édition doivent au plus tard le 6 mai envoyer leur candidature, apprend-on auprès des organisateurs.


Le dossier de candidature doit comprendre un support audio (k7 ou cd) ou vidéo (vcd, dvd, vhs), le nom et une photo du groupe ainsi que des photos d'identité (petit format) de chaque membre du groupe. Pour les groupes et formations instrumentales, la maquette doit obligatoirement être enregistrée par les mêmes musiciens qui se produiront sur scène.


Au début, le Boulevard des jeunes musiciens a d'abord été pensé comme une compétition visant à consacrer la meilleure formation de sa catégorie.


Toutefois, cette compétition n'est qu'un prétexte pour réunir et motiver des jeunes musiciens pour la scène.


La programmation inclut des groupes en compétition mais aussi des jeunes groupes invités qui ont participé aux éditions précédentes ainsi que de grandes formations nationales ou internationales qui apporteront leur contribution au développement de cette jeune scène marocaine à travers des rencontres et des workshops.


L'année dernière, le Boulevard a ouvert une seconde grande scène au stade du RUC, qui accueille désormais les groupes en compétition ainsi que des groupes et Djs invités.


Le Boulevard des Jeunes Musiciens est l'événement phare d'une action à moyen et long terme menée durant toute l'année, avec l'engagement de l'organisateur, association Education Artistique & Culturelle-L'boulvart (EAC), pour détecter des jeunes musiciens.


Objectifs éducatifs


Le festival leur offre l'opportunité de jouer sur scène dans des conditions professionnelles. Ainsi, et depuis déjà 8 ans, une scène alternative s'est développée, des concerts ont eu lieu régulièrement dans la salle de la Fédération des oeuvres laïques (F.O.L), ainsi que dans différents complexes culturels.


Ces concerts ont permis à des formations de se faire connaître par un public de plus en plus présent et réceptif, d'être saluées et soutenues par les médias nationaux et internationaux qui ont aussi contribué à leur éclosion. Il s'agit à titre d'exemple de Darga, Hoba Hoba Spirit, H-Kayne, Barry, Total Eclypse, Aba'Raz, Fnaïre ou encore Haoussa.


Les organisateurs se donnent aussi des objectifs éducatifs en offrant à ces artistes l'occasion de rencontrer des musiciens de grande renommée : concerts, workshops, avec notamment Karim Ziad, Sangoma Everett, Aziz Sahmaoui de l'ONB, Amazigh Kateb de Gnawa Diffusion. Ces ateliers se rassemblent autour d'une démarche commune : faire prendre conscience aux artistes marocains des richesses musicales de leur pays, tout en les incitant à s'ouvrir à d'autre horizons.


Cette année, les workshops rassembleront les groupes et artistes marocains autour de High Tone (Dub), Karim Ziad (Batterie), Michel Alibo (Bass), Birdy Nam Nam (Djs), Un jury par catégorie choisira le vainqueur de chaque catégorie. Ce jury est composé de musiciens, de personnalités des milieux artistiques et culturels, de journalistes et d'une personne représentant le public.


Lors de la précédente édition, parmi les 40 groupes en lice, six groupes ont été primés, en l'occurrence Fes city clan et K-Libre (ex-aequo/ registre de la Fusion), Anaconda (1er prix) et Mystic Mod (2ème prix) pour le Rock/Métal et enfin, dans la Fusion, Dar Dmana et Azul (ex-aequo).-(

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page