Le détroit de Gibraltar au bord d’une catastrophe écologique

Le détroit de Gibraltar se trouve au bord d'une catastrophe écologique après l'échouage le 12 août du cargo de ferraille "New Flame" qui menace de se briser en deux avec à bord près de 500 tonnes de fuels, ont averti des Ong écologistes espagnoles. "New Flame", un cargo de transport de ferraille battant pavillon panaméen, était entré en collision avec le pétrolier danois "Torm Gertrud", pour des raisons non encore élucidées, le 12 août dans la baie d'Algésiras, dans le sud de l'Espagne. La compagnie hollandaise Wijsmiller chargée de l'extraction du fuel des réservoirs du cargo a suspendu ses opérations lundi après-midi après que ses techniciens eurent détecté un risque de rupture du navire en deux suite à une houle forte et des courants puissants. Les techniciens envisagent de remorquer la poupe, qui n'a pas complètement échoué, jusqu'au port pour poursuivre les travaux de pompage du fuel et éviter ainsi son déversement en mer. Même si la compagnie hollandaise a minimisé les risques de déversement du fuel, le gouvernement espagnol s'est déjà préparé au pire en dépêchant à la zone deux camions de lutte contre les contaminations écologiques et plus de 3.400 mètres de barrières flottantes pour encercler une éventuelle nappe de carburant.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page