Le festival de la poésie Amazighe : hôte du village d’Aourir

Demain marquera le dernier jour de la neuvième édition du festival de la poésie amazighe sous le thème « la poésie amazighe entre tradition et modernité.» qui a commencé le 28 Octobre au village d’Aourir à Agadir.

Le festival de la poésie Amazighe : hôte du village d’Aourir

Demain marquera le dernier jour de la neuvième édition du festival de la poésie amazighe sous le thème  « la poésie amazighe entre tradition et modernité.» qui a commencé le 28 Octobre au village d’Aourir à Agadir.

Ce festival lancé par l’association Aourir pour la culture et le sport en partenariat avec l’Institut royal pour la Culture Amazighe (IRCAM) ; constitue une occasion particulière pour la promotion de la poésie amazighe et ses poètes.

Cette édition invite à la tradition trois poètes d’Anâibar, cette année les invités sont : Ahmed Assid, Brahim Oubella et Mohamed Brik, mais à côté d’eux, une trentaine de jeune poètes sont aux rendez-vous pour marquer la modernité de ce festival.

Une conférence sur la femme poétesse amazighe est aussi au programme, en présence de chercheurs amazighs comme Ahmed Assid, Mohamed Akounad, et Rachid Elhahi.



1 commentaires pour cet article
  1. Le 2012-03-13 à 19:52:08 par Haj

    Bonjour Vous voyer pas comme moi que les « chlouh soussi » sont assez méprisés « Mahguourines »dans ce Blad. Il n’y a pas assez de démolitions de maisons (des milliers)que dans les localités des chlouhs ( Aourir, Imonssiss, ighil oudardour, drargua) alors qu’a coté, à Chtouka, personnes n’a pu démolir une maison. Portant, c’est à Sidi bibi, Ait Amira qu’il y a beaucoup de maisons non réglementaire. Aussi, le long des cote des viles d’Al Jadida , de Safi, de Larach, des milliers de constructions ont été construites. (Villes des HOMMES) Aussi, vous voyer pas qu’aucun Chelh n’occupe un grand poste de responsabilité dans le pays des Chlouh : Le wali et le maire sont des fassi, les quaid sont des sahraouis(Tamri, Massira,Dcheira,ancien Aourir,..), les Directeurs des grandes Administrations d’Agadir (RAMSA, ONE, Agence du Bassin,Cadastre,…)sont des Rbatis, Casablancais, Slaoui, Fassi, et autres (aucun Chelhs). Vous savez pourquoi ? a mon avis parce que les Chlouh soussi ne sont pas des hommes, se sont des brebis qui ne méritent que d’être expatriés dans les montagnes (leurs refuges naturels).


Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page