Le FSD accorde au Maroc un don de 50 millions de dollars

Le Maroc et le Fonds saoudien pour le Développement (FSD) ont signé, dimanche à Washington, un mémorandum d'entente en vertu duquel le fonds accorde au Royaume un don de 50 millions de dollars US, à titre de contribution au financement de l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH).

Ce mémorandum d'entente a été signé par Zouhair Chorfi, directeur du Trésor et des Finances extérieures au ministère de l'Economie et des Finances et Youssef Ibn Ibrahim Albassam, vice-président du FSD, en marge des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international qui se tient du 20 au 22 octobre dans la capitale américaine.

Le don contribuera à améliorer les prestations sociales et de service (santé, éducation, eau potable, habitat, transport etc.) dans les communes rurales les plus pauvres ainsi que dans les quartiers marginalisés des centres urbains. Il servira également à promouvoir des activités génératrices d'emplois et de revenus stables et à soutenir les efforts d'assistance aux personnes à la santé précaire et à besoins spécifiques.

Lors de la cérémonie de signature du mémorandum d'entente, M. Chorfi a mis en relief le caractère exemplaire des relations qui lient les deux Royaumes. Il a, à cet égard, remercié les autorités saoudiennes pour le soutien permanent apporté au Royaume pour la réalisation de ses projets de développement.

Le directeur du Trésor et des Finances extérieures a, également, remercié la direction du FSD pour les démarches entreprises en vue de faciliter la procédure de déboursement de cette facilité pour le financement de cette importante initiative qui vise à contribuer à la lutte contre la pauvreté, la réduction de l'exclusion et la lutte contre la précarité.

Pour sa part, M. Albassam s'est félicité des relations fraternelles qu'entretiennent les deux Royaumes et du soutien de son pays à l'INDH, lancée par S.M. le Roi Mohamed VI en mai 2005.

Le responsable du Fonds s'est également félicité de l'excellence des relations de coopération entre le Maroc et le FSD et a réaffirmé la volonté de la direction du Fonds à poursuivre son appui aux efforts de développement entrepris par le Royaume du Maroc.


0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page