le Parlement approuve le projet de loi de finances 2008

Le projet de loi de finances 2008, proposé par le gouvernement marocain, a été approuvé mercredi par la commission des Finances et du développement économique de la Chambre des représentants du parlement marocain.

Le projet de loi de finances 2008 table sur un taux de croissance de 6,8%, une baisse de la dette publique à 55,8%, un déficit budgétaire de 2,4% du PIB et un taux d'inflation ne dépassant pas 2%.

Le gouvernement marocain a consacré plus de 50% du budget de l'Etat pour l'année 2008 aux secteurs sociaux, donnant ainsi une nouvelle impulsion à ce domaine dans le cadre d'une vision renouvelée, qui place le développement humain, la lutte contre la pauvreté et la marginalisation et la préservation du coût de la vie au centre des préoccupations.

Ce texte a été élaboré sur la base de trois axes complémentaires, à savoir la création des conditions d'une croissance économique forte et durable, la poursuite des réformes structurelles et sectorielles, et le développement des secteurs sociaux pour garantir la prospérité des différentes catégories sociales.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page