L’or liquide du Maroc a besoin de développement

Argane, est un arbre qui se trouve uniquement au Maroc et connu une concentration dans la région située entre Essaouira et Agadir dans le sud-ouest du Royaume.

L’or liquide du Maroc a besoin de développement

Argane, est un arbre qui se trouve uniquement au Maroc et connu une concentration dans la région située entre Essaouira et Agadir dans le sud-ouest du Royaume.

Cet arbre qui pousse dans un environnement aride et supporte la chaleur, est considéré aujourd’hui comme de l’or liquide, de part sa rareté, ses caractéristiques médicales, alimentaires et esthétiques.

Il y a quelque 21 Millions d'arbres d'Argane au Maroc, dont l'huile extrait se vend localement à un prix qui dépasse 10 fois celui de l'huile d'olive.

Les experts confirment que le secteur de l'huile d'Argane nécessite une attention particulière des autorités et des instances de R&D pour augmenter sa production et assurer une meilleure commercialisation.

Selon Mme Khadija Benais, Présidente de la coopérative AMANAR "l'activité d'Argane assure l'emploi depuis longtemps pour plusieurs femmes qui supportent leurs familles, de là, je fais un appel au Ministère de l'Agriculture, l'Agence de développement d'Argane et le Haut Commissariat des Eaux et Forêts, pour prendre soin de ce secteur."

La coopérative AMANAR regroupe des femmes qui recueillent les fruits d'Argane et produisent l'huile en utilisant des méthodes traditionnelles.


Il est à noter, que l'huile d'Argane s'utilise dans la cuisine du fait qu'elle réduit le niveau du cholestérol dans le corps, stimule la circulation sanguine et renforce l'immunité naturelle du corps. Elle est riche en vitamine E et A, l'acide phénol, bêta-carotène et les acides gras oméga-6  et s'utilise dans l’industrie pharmaceutique et cosmétiques.

Les spas et les centres de bien être ont énormément contribué à la popularisation de cette huile, les massages au huile d’Argane connaissent un succès et ce depuis quelques année dans ce type d’institut.

Les racines de l'arbre d'Argane plongent dans les profondeurs en quête d'eau ce qui contribue à la cohésion du sol. Si autrefois, l'arbre d'Argane couvrait toute la zone du nord d'Afrique, il est aujourd'hui parmi les espèces végétales menacées par l'extinction sous la protection de l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page