Maroc: Huit syndicats et associations professionnelles suspendent la grève

Huit syndicats et associations professionnelles du Maroc ont décidé de suspendre le mot d'ordre de grève dans le secteur du transport routier suite au report de l'examen du projet du code de la route à la Chambre des conseillers, annoncé samedi par président de la Chambre, M. Maati Benkaddour et le ministre marocain de l'Equipement et du Transport, M. Karim Ghellab, a rapporté lundi l'agence MAP.

Maroc: Huit syndicats et associations professionnelles suspendent la grève

Le syndicat national démocratique/secteur des taxis, la  Confédération générale des travailleurs (CGT), le syndicat  démocratique des professionnels du transport, l'Union générale des entreprises et professions et les associations "Al Ahd Al Jadid",  "Ifoulki", "anciens chauffeurs" et "l'avenir pour le taxi", ont  indiqué dans un communiqué conjoint, avoir suspendu le mot d'ordre de grève suite au report de l'examen du projet du code de la route au sein de la chambre des conseillers.

La suspension de la grève intervient également suite à  l'engagement de MM. Benkaddour et Ghellab à prendre en  considération les propositions des professionnels, indique le  communiqué rendu public à l'issue de leur réunion samedi au siège  de la Fédération démocratique du travail (FDT) à Casablanca.

Pour sa part, l'Union des syndicats démocratiques a décidé  également de suspendre la grève des transporteurs routiers et  appelé à l'ouverture d'un dialogue avec l'ensemble des acteurs  sociaux. 

Dans un communiqué publié à l'issue de la réunion dimanche du  comité de coordination nationale des conducteurs professionnels,  l'Union affirme que l'appel de MM. Benkaddouar et Ghellab à un " dialogue constructif et responsable" avec l'ensemble des acteurs  sociaux constitue un engagement pour l'ouverture d'un dialogue  avec les professionnels du secteur. 

De son côté, la Fédération marocaine du transport routier des  voyageurs a appelé, dans un communiqué, à la garantie du droit au  travail dans le secteur, à la préservation de la sécurité des  voyageurs et à la protection des biens des transporteurs  interurbains en prenant toutes les mesures qui s'imposent pour  réaliser ces objectifs.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page