Maroc : la privatisation de Royal Air Maroc se précise

Maroc : la privatisation de Royal Air Maroc se précise La privatisation de la compagnie aérienne nationale du Maroc ne passera pas par la Bourse de Casablanca. Selon les informations recueillies par L’Economiste, le schéma du transfert retenu prévoit l’ouverture du capital à un partenaire stratégique. Il s’agira de céder 30 à 40% du capital à l’une des quatre grandes compagnies (Air France-KLM, Lufthansa, British Airways et Emirates) qui opèrent dans la même zone géographique que la Royal Air Maroc (RAM). L’Etat restera toujours majoritaire

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page