Maroc/drogue: arrestation d'un gros bonnet français du grand banditisme

Patrick Laurent, un gros bonnet français du grand banditisme reconverti dans le trafic de stupéfiants et sous le coup d'un mandat d'arrêt, a été arrêté le 25 mars à Marrakech, dans le sud du Maroc, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Maroc/drogue: arrestation d'un gros bonnet français du grand banditisme

Une demande d'extradition va être déposée prochainement auprès des autorités marocaines en vue de son rapatriement en France, a-t-on précisé de même source.

Né en 1954 à Lyon, Patrick Laurent avait été condamné par défaut en 2001 à Aix en Provence, dans le sud de la France, à 10 ans d'emprisonnement pour association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et blanchiment, a-t-on indiqué.

L'enquête qui a conduit à son arrestation a duré environ un an et a été marquée par une "coopération étroite" entre les services français et la police judiciaire marocaine, a-t-on ajouté.

Selon cette source, Patrick Laurent a été interpellé à la terrasse d'un café du centre de Marrakech, une ville où il se rendait semble-t-il souvent. Il disposait d'ailleurs au Maroc d'un patrimoine immobilier "assez substantiel".

Les circonstances de son arrestation ont été musclées: il a tenté de prendre la fuite et les policiers marocains l'ont interpellé au terme d'une course poursuite.

Patrick Laurent a dans un premier temps été conduit dans les locaux de la Brigade nationale de la police judiciaire marocaine (BNPJ) de Marrakech pour y être interrogé, a-t-on poursuivi de même source. Il aurait, depuis, été transféré à Casablanca.

Patrick Laurent se trouvait au Maroc sous une fausse identité et est donc sous le coup d'une procédure de faux et usage de faux dans ce pays.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page