Ni putes ni soumises n'est pas la bienvenue

Ni putes ni soumises n'est pas la bienvenue

Le ministère de l'Intérieur marocain a refusé l'installation d'un bureau local de Ni putes ni soumises en arguant que l'association française qui se bat contre la violence faite aux femmes "a une approche qui n'est pas adaptée au Maroc", relève le quotidien Aujourd'hui Le Maroc. Le ministère reconnaît que l'association fait un travail respectable en France mais fait état dans son refus de plusieurs associations, "tant nationales qu'étrangères, qui s'activent dans le domaine de la protection des droits des femmes dans le respect des traditions marocaines".
"Nous avons besoin d'avoir un pied-à-terre au Maghreb et le Maroc me semble le pays le plus approprié", a répliqué Siham Habchi, présidente de l'association. Elle assure n'avoir pas dit son dernier mot et compte de rendre très bientôt au Maroc pour en discuter.



0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page