Paris confirme avoir refusé des visas à deux parlementaires Hamas

Paris confirme avoir refusé des visas à deux parlementaires Hamas Paris a confirmé mercredi avoir refusé des visas à deux représentants du Hamas, en consultation avec ses partenaires européens et "dans l'attente d'une position commune qui devrait être décidée lors du Conseil Affaires générales du 15 mai prochain", a déclaré le porte-parole de la diplomatie française.
Les parlementaires Hamas, Mohammad al-Rantissi et Salah Muhammad al-Bardawil, également porte-parole du Mouvement de la résistance islamique, voulaient se rendre à une invitation du Conseil de l'Europe à Strasbourg.
Ce refus de visas vaut pour tous les pays de la zone Schengen, "sauf si l'un de ces pays décide de leur octroyer un visa à validité territoriale limitée (VTL)", a précisé Denis Simonneau lors du point de presse quotidien.
Les Vingt-Cinq ont inscrit le Hamas sur la liste des organisations terroristes, la politique de l'UE à ce sujet étant de refuser l'octroi de visa aux membres de cette organisation.

0 commentaires pour cet article
Il n'y a pas de commentaire sur ce poste, soyez les premièrs à réagir
Réagissez !






Les champs marqués avec une étoile () sont obligatoires!

Haut de la page